Le Barça enchaîne, Madrid à l'heure française

le
0
Le Barça enchaîne, Madrid à l'heure française
Le Barça enchaîne, Madrid à l'heure française

Des buts magnifiques en pagaille, du suspense, des erreurs d'arbitrage... Cette 21e journée de Liga a encore une fois régalé son monde. Tandis que les quatre gros se sont imposés, Bilbao s'est lui enfin réveillé.

  • Le partidazo du week-end : FC Séville – Espanyol
    - Le Sánchez-Pizjuán sentait fort la gueule de bois. Un lendemain de cuite aux remontées acides, dû en grande partie à l'élimination en Coupe du Roi trois jours plus tôt face à l'Espanyol Barcelone, adversaire que les Sévillans retrouvaient ce dimanche. La tête toujours à l'envers, le FC Séville se savonne la planche dès le quart d'heure de jeu. Une défense aux abois, un Salva Sevilla seul dans la surface et un Beto qui le fauche : penalty et ouverture du score pour les visiteurs. S'ensuit alors un match complètement dingue. Après l'égalisation chanceuse et magnifique de Diogo Figueiras, Vitolo donne un avantage aux siens. Avant la pause, Kiko Casilla alterne, lui, le somptueux et le burlesque. D'abord salvateur sur une double parade, le néo-international espagnol met ensuite les mains en dehors de la surface. Même réduits à dix, les Catalans trouvent le chemin de l'égalisation sur une superbe lucarne de Sánchez dans le second acte. Malgré un poteau et une légion d'actions ratées, les Palanganas trouvent la faille au bout du temps réglementaire grâce à un Iago Aspas décisif. Et mettent la pression sur le FC Valence.

    Le missile de Figueiras

  • L'équipe du week-end : FC Barcelone
    Face à Villarreal et sa série de 18 matchs sans défaite toutes compétitions confondues, le FCB se trouvait face à un défi de taille. 90 minutes durant, il s'est appliqué à afficher tous ses progrès du mois de janvier. Menés par deux fois par un Yellow Submarine tranchant et bandant,...






  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant