Le Barça démolit Séville, Messi dépasse Zarra

le
0

Le FC Séville n'a pas fait le poids face au Barça. Les hommes de Luis Enrique s'imposent largement 5-1, grâce notamment à un triplé de Messi, et répondent ainsi au Real Madrid et à l'Atletico, tous deux vainqueurs cet après-midi.
Barca - FC Séville
(5-1)

L. Messi (21'), Neymar (49'), I. Rakitic (65'), L. Messi (72'), L. Messi (78') pour FC Barcelone , J. Alba (47' csc) pour FC Séville.


C'est maintenant chose faite. Nous sommes le 22 novembre 2014, et Lionel Messi a officiellement battu le record de Telmo Zarra et ses 251 réalisations. Mieux, l'Argentin est parvenu à éclater le record de l'ancien joueur de Bilbao des années 50, en plantant un triplé qui porte son total personnel à 253 buts en Liga. Historique. A côté de cela, la victoire du Barça face au FC Séville fait presque figure de détail. Et pourtant, elle est loin d'être anodine, cette victoire. Un succès 5-1 face au cinquième du classement. Une vraie belle réponse aux victoires de l'Atletico Madrid et du Real Madrid, cet après-midi. Les Blaugrana restent ainsi deuxièmes, et mettent leurs adversaires du soir à cinq longueurs. Histoire de bien rappeler à tout le monde que ce championnat se jouera à nouveau à trois.
Un Barça en mode diesel
Le capricieux Camp Nou n'a pas grand chose à se mettre sous la dent dans le premier quart-d'heure de cette rencontre. Quelques frissons provenant du trident Neymar-Messi-Suarez, mais ni le génie argentin ni la star brésilienne n'arrivent à se retrouver dans des positions dangereuses. Mais à la 20e minute, le Mes fait sauter le verrou sévillan. Comment? D'un sublime coup-franc pied gauche en pleine lucarne. Et hop, l'Argentin inscrit là son 251ème but, histoire de rejoindre Telmo Zara au classement des meilleurs buteurs de l'histoire de la Liga. Les hommes d'Unai Emery ne touchent presque pas le ballon et tentent de jouer le contre. Difficile, toutefois, car l'arrière garde barcelonaise veille au grain. A force de reculer, les Andalous manquent de s'en prendre deux de plus dans la sacoche, après des beaux travaux de Jordi Alba sur son côté gauche, puis de Neymar sur ce même côté. Sur ces dernières occasions, l'arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires. 1-0. Tout reste ouvert.
Le...









Barca - FC Séville
(5-1)

L. Messi (21'), Neymar (49'), I. Rakitic (65'), L. Messi (72'), L. Messi (78') pour FC Barcelone , J. Alba (47' csc) pour FC Séville.


C'est maintenant chose faite. Nous sommes le 22 novembre 2014, et Lionel Messi a officiellement battu le record de Telmo Zarra et ses 251 réalisations. Mieux, l'Argentin est parvenu à éclater le record de l'ancien joueur de Bilbao des années 50, en plantant un triplé qui porte son total personnel à 253 buts en Liga. Historique. A côté de cela, la victoire du Barça face au FC Séville fait presque figure de détail. Et pourtant, elle est loin d'être anodine, cette victoire. Un succès 5-1 face au cinquième du classement. Une vraie belle réponse aux victoires de l'Atletico Madrid et du Real Madrid, cet après-midi. Les Blaugrana restent ainsi deuxièmes, et mettent leurs adversaires du soir à cinq longueurs. Histoire de bien rappeler à tout le monde que ce championnat se jouera à nouveau à trois.
Un Barça en mode diesel
Le capricieux Camp Nou n'a pas grand chose à se mettre sous la dent dans le premier quart-d'heure de cette rencontre. Quelques frissons provenant du trident Neymar-Messi-Suarez, mais ni le génie argentin ni la star brésilienne n'arrivent à se retrouver dans des positions dangereuses. Mais à la 20e minute, le Mes fait sauter le verrou sévillan. Comment? D'un sublime coup-franc pied gauche en pleine lucarne. Et hop, l'Argentin inscrit là son 251ème but, histoire de rejoindre Telmo Zara au classement des meilleurs buteurs de l'histoire de la Liga. Les hommes d'Unai Emery ne touchent presque pas le ballon et tentent de jouer le contre. Difficile, toutefois, car l'arrière garde barcelonaise veille au grain. A force de reculer, les Andalous manquent de s'en prendre deux de plus dans la sacoche, après des beaux travaux de Jordi Alba sur son côté gauche, puis de Neymar sur ce même côté. Sur ces dernières occasions, l'arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires. 1-0. Tout reste ouvert.
Le...








...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant