Le Barça de Messi enrhume Almeria

le
0
Le Barça de Messi enrhume Almeria
Le Barça de Messi enrhume Almeria

C'était un match a priori facile pour le Barça, ce fût une rencontre à deux visages. Celui de l'avant puis de l'après Lionel Messi. Vainqueur d'une équipe d'Almeria volontaire (4-0), les Catalans sont à sept points du Real Madrid avant le derby contre le Rayo.


Barca - Almeria
(4-0)

L. Messi (33'), L. Suárez (55'), M. Bartra (75'), L. Suárez (93') pour FC Barcelone


On joue la 32ème minute de jeu au Nou Camp. Le soleil s'est couché, laissant place à la nuit catalane. La nuit, c'est également le résumé du jeu proposé par le Barça depuis le début de la rencontre. Sans être tranchant, le collectif de Luis Enrique ne trouve pas le chemin des buts, la faute à leur imprécision technique et le gardien adverse, Julian. Sans détenir le patronyme Ross, le dernier rempart commence à se prendre pour le héros du manga de ce mercredi. Mais dans Olive et Tom, le héros de la série s'appelle Olivier Atton, joue dans la New Team et possède le numéro 10. Le virtuel va donc s'associer à la réalité dans les grandes largeurs au moment où, lancé sur le côté droit, Lionel Messi se détache de la ligne de touche pour venir s'engouffrer dans le coin gauche de la surface andalouse. La suite, c'est le Flying Drive Shoot classique. Enroulé du gauche, dans le petit filet opposé. Julian est battu, Almeria pose un genou à terre. Lionel Atton vient de donner le ton.
La frayeur Wellington
Afin de démarrer la rencontre de la meilleure des façons, le Barça détient dans ses tribunes son plus fidèle supporter : Thomas Vermaelen, blessé depuis le début de la saison. En sa compagnie, Jordi Alba et Sergio Busquets, suspendus, viennent donner un peu de baume au cœur au Belge, sans toutefois se retrouver autour d'une bière. Sur la pelouse, la rencontre démarre trop tranquillement pour le Barça. Sans action tranchante, les Culés concèdent la première occasion du match lorsque Thievy Bifouma trouve le moyen de servir Wellington Silva en retrait, dont la reprise est contrée par Pedro dans l'urgence. De quoi laisser Sergi Barjuan, récent nouvel entraîneur d'Almeria, espérer un peu. Mais seulement un peu. Car la machine blaugrana va rapidement se remettre dans le sens de la marche. Bien servi par Lionel Messi, Luis Suarez mystifie Trujillo d'un petit pont mais ne peut trouver preneur sur son…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant