Le Bangladesh se rallie au gazoduc TAPI

le
0

(Commodesk) Le Bangladesh  voudrait rejoindre le projet de gazoduc TAPI (Turkménistan-Afghanistan-Pakistan-Inde) afin de disposer de l'énergie nécessaire à sa croissance.

La Banque asiatique de développement, partenaire du projet, a suggéré aux autorités du Bangladesh de s'adresser au fournisseur, le Turkménistan. Le nouvel entrant doit préciser quel volume de gaz il veut acheter, quelle qualité (le gaz turkmène n'est pas aux normes internationales), la pression souhaitée et la date de première livraison souhaitée.

Le gazoduc de 1735 km pourrait commencer à livrer du gaz en 2016 à partir du champ gazier turkmène de Galkynysh, à l'est du pays. Les réserves sont estimées à 26.200 milliards de mètres-cube, dont 16.000 milliards de m3 exploitables, soit le second gisement mondial.

Le projet est soutenu par les Etats-Unis pour contrer les exportations de gaz iranien, plus proche géographiquement et de meilleure qualité.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant