Le badminton français mise sur sa jeunesse

le
0
Lucas Corvée est l'un des espoirs du badminton français.
Lucas Corvée est l'un des espoirs du badminton français.

Les Internationaux de France de badminton se déroulent du 25 au 30 octobre au stade Pierre-de-Coubertin à Paris. Un rendez-vous important qui illustre l’ambition du badminton français.

« On peut dire qu’on a fait aussi bien que le football français cette année. » Le président de la Fédération française de badminton s’amuse de la comparaison, mais son équipe de France est bel et bien devenue vice-championne d’Europe cet été. En face, pas de Portugal ni d’Eder, mais l’intouchable Danemark, champion sans discontinuer depuis la création de cette « Coupe Davis » du badminton, en 2006.

Un joli saut sur le podium qui devrait en appeler d’autres. Mais pas tout de suite. Au stade Pierre-de-Coubertin, les Français tenteront d’abord de sortir des qualifications des internationaux. « C’est l’objectif : qualifier un maximum de joueurs pour le tableau final », nous confirme le président de la fédération. C’est également l’humble ambition du nouveau champion de France, Lucas Corvée, qui a fait tomber l’octuple tenant du titre et numéro 1 français, Brice Leverdez, en février : « Je sais que je n’ai pas encore assez d’expérience pour prétendre à un gros résultat. Je n’ai pas cette pression-là, donc j’espère juste être dans la meilleure forme possible pour pouvoir jouer à mon meilleur niveau. »

Objectif top 30 Le joueur de 22 ans fait partie des vrais espoirs du badminton français. « On a vu sur les Jeux olympiques que la moyenne d’âge des meilleurs était entre 27 et 30 ans, analyse Richard Remaud. Donc Lucas a de belles années devant lui pour arriver à ce niveau de maturité technique, tactique et évidemment mentale. » Trois dimensions qui forment en grande partie le s...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant