Le 4e trimestre de Nyse Euronext soutenu par les services

le
0
NYSE EURONEXT BAT TOUT JUSTE LE CONSENSUS AU 4E TRIMESTRE
NYSE EURONEXT BAT TOUT JUSTE LE CONSENSUS AU 4E TRIMESTRE

par Luke Jeffs

LONDRES (Reuters) - Nyse Euronext a publié vendredi un bénéfice trimestriel en hausse de 13%, un résultat situé dans le haut de sa fourchette de prévisions, grâce entre autre à la bonne santé de ses activités de services informatiques, domaine que le groupe considère comme un moteur de croissance.

L'opérateur boursier, dont le projet de rachat par Deutsche Börse pour 7,4 milliards de dollars a été enterré la semaine dernière par le veto de la Commission européenne, a réalisé sur les trois derniers mois de 2011 un bénéfice opérationnel de 212 millions de dollars (160 millions d'euros).

"Nous n'avons fait que gagner en puissance durant cette période, comme en témoignent la croissance à deux chiffres du résultat enregistrée en 2011 et notre bilan renforcé", a déclaré le directeur général, Duncan Niederauer.

Le chiffre d'affaires trimestriel a augmenté de 2% à 628 millions de dollars, en ligne avec le consensus, qui le donnait à 626,6 millions, tandis que le bénéfice net ajusté des coûts de fusion s'inscrit à 128 millions de dollars (consensus: 126,3 millions).

Les services informatiques, un segment sur lequel le groupe entend rechercher des opportunités de croissance, a vu son chiffre d'affaires progresser de 11% au quatrième trimestre.

Nyse Euronext a réagi à l'échec de la fusion avec Deutsche Börse en annonçant la rétrocession de 550 millions de dollars à ses actionnaires par le biais d'un rachat de titres. Il entend également développer son activité sur les dérivés.

Le groupe présentera en avril aux investisseurs les détails de son plan stratégique pour les deux prochaines années censé favoriser la croissance de son bénéfice par action, a précisé le directeur financier Michael Geltzeiler.

Le principal concurrent américain de Nyse Euronext, Nasdaq OMX Group, a publié la semaine dernière des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, soutenus entre autres par la croissance des revenus générés par les activités de données financières et technologiques, qui ont compensé la faiblesse des volumes de transactions.

De son côté, LCH.Clearnet, la chambre de compensation européenne de Nyse Euronext, a publié également vendredi un chiffre d'affaires courant annuel en hausse de 16% à 387,2 millions d'euros et fait état d'un bond de 81% de son bénéfice opérationnel sur l'année, à 106,9 millions.

Nyse Euronext est considéré par les analystes comme un candidat naturel à une contre-offre sur LCH.Clearnet, qui a engagé en septembre des discussions exclusives avec le London Stock Exchange en vue d'un rachat.

Nyse Euronext a eu des discussions avec le fournisseur de données et d'études Markit sur une possible offre commune sur LCH mais le projet a été abandonné mi-2011.

Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant