Le 15 mai 2012, un impair dans la cour de l'Élysée

le
0
Lors de la passation des pouvoirs à l'Élysée entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, celui-ci n'avait pas raccompagné le couple présidentiel sortant jusqu'à sa voiture.

Sous le soleil, François Hollande remonte le tapis rouge, accueilli par Nicolas Sarkozy en bas des marches du perron. Les deux hommes montent dans le bureau présidentiel pour un entretien de 45 minutes, destiné à transmettre quelques dossiers sensibles. Une dernière poignée de main entre les deux présidents, des «bises» entre Carla Bruni-Sarkozy et Valérie Trierweiler, la compagne de François Hollande ayant eu un entretien avec l'épouse du président sortant: la transition s'achève. Nicolas Sarkozy s'efface, main dans la main avec son épouse.

Mais voilà, François Hollande ne prend pas la peine de raccompagner le couple Sarkozy jusqu'à la Citroën présidentielle qui les attend dans la cour d'honneur. Il tourne vite les talons pour rejoindre la salle des fêtes de l'Élysée, où l'atte...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant