LDC : une action au goût des investisseurs

le
0
Les marques du groupe volailler LDC. (© LDC)
Les marques du groupe volailler LDC. (© LDC)

Le 25 août dernier, le volailler a versé un dividende de 2,30 euros par action, en augmentation de 28% par rapport aux quatre exercices précédents durant lesquels le coupon était resté stable, à 1,80 euro. Il est vrai que la capacité d’autofinancement du groupe permet tout à la fois d’investir dans l’outil ­industriel, de financer les acquisitions, de rémunérer les actionnaires et de maintenir une position de trésorerie nette positive au terme de l’exercice. 

Bloc "A lire aussi"

À fin février 2015, le flux de trésorerie issu de l’activité a atteint 188,4 millions d’euros, en croissance de 5,4% et représentant 6,7% du chiffre d’affaires. Et l’excédent net de trésorerie s’élève à 147 millions d’euros, contre 126 millions un an plus tôt.

Cette progression du cash net intervient malgré l’accroissement de l’endettement financier. En effet, LDC a conclu le 27 février une alliance avec le groupe Avril (l’ex-Sofiprotéol) lui permettant d’acquérir six si­tes industriels appartenant à Glon Sanders, une filiale de son nouveau partenaire. Il s’agit pour LDC de l’opération la plus importante depuis les rachats de Marie et du groupe Arrivé en 2009.

Les modalités financières de l’alliance avec Avril n’ont pas été rendues publiques. Mais LDC a souscrit en 2014 des li­gnes de crédit bancaire pour un

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant