LDC: Premier semestre 2013-2014. Un semestre de croissance. Une progression des résultats portée par le CICE

le
0

Paris, le 21 novembre 2013

Communiqué LDC

Premier semestre 2013-2014

Un semestre de croissance

Une progression des résultats portée par le CICE

En M€

Premier semestre         2013-2014

Premier semestre                2012-2013

Tonnages

325 359

314 305

Chiffre d’affaires

1 460,9

1 362,6

ROC

En % du chiffre d’affaires

Dont impact CICE

47,4

3,2 %

7,5

37,7

2,8 %

-

Résultat opérationnel

45,9

38,1

Résultat net part du Groupe

32,1

24,4

Capacité d’autofinancement

79,6

60,9

 

Au titre du premier semestre 2013-2014, le Groupe LDC a réalisé un chiffre d’affaires de 1460,9 M€ contre 1362,6 M€ sur la même période de l’exercice précédent, soit une hausse de 7,2 %. Les tonnages commercialisés progressent de 3,5 %.

Volaille : des facteurs favorables dans un environnement toujours difficile

Sur le semestre, l‘activité Volaille a été globalement satisfaisante. Le chiffre d’affaires du pôle, hors amont, progresse de 9,5 % (à 1 027,0 M€) pour une hausse de 4,1 % des tonnages commercialisés.

Malgré un contexte général toujours difficile sur le semestre, le Groupe affiche une activité en croissance et renforce ses parts de marché grâce à plusieurs facteurs favorables :

·         Détente sur les prix des matières premières à partir du deuxième trimestre

·         Bonne tenue de la consommation

·         Dynamique des produits à marques

Les activités amont affichent une progression du chiffre d’affaires consolidé de 7,4% à 110,6 M€.

A l’International, l’activité est également en croissance avec un chiffre d’affaires en hausse 3,2 % (+12,2% à périmètre comparable) à 90,7 M€ avec une augmentation de 7,5% des volumes commercialisés.

Traiteur : une politique de marques et d’innovation qui porte ses fruits, mais des efforts industriels qui tardent à se concrétiser

Sur le pôle Traiteur, l’activité s’est déroulée dans un contexte marqué par la perte de confiance suite à l’affaire de la viande de cheval qui a durement affecté la consommation sur plusieurs familles de produits comme les plats cuisinés.

Malgré ces conditions de marché difficiles, le chiffre d’affaires semestriel du pôle ressort en repli limité de 0,5 % à 232,7 M€ avec une baisse des volumes commercialisés de 1,6 %.

Sur les activités Marie, dans le frais comme dans le surgelé, les performances de la marque ont eu des effets positifs sur la rentabilité. Cette évolution favorable n’a toutefois pas permis de contrebalancer les performances insuffisantes réalisées sur les produits à marques distributeurs.

Une progression des résultats portée par le CICE

La croissance de l’activité s’accompagne d’une progression des résultats. Le résultat opérationnel courant ressort à 47,4 M€ contre 37,7 M€ au premier semestre 2012-2013. Cette progression intègre la Contribution du Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi pour un montant de 7,5 M€ sur le semestre 2013-2014. Hors cet effet positif, la progression du résultat opérationnel courant aurait été limitée à 5,8%.

Sur le pôle Volaille France, le résultat opérationnel courant intégrant l’amont ressort à 49,3 M€, représentant 4,3% du chiffre d’affaires contre 3,8% sur le premier semestre 2012-2013. A l’international, le résultat opérationnel courant ressort à 0,6 M€ (contre 2,2 M€ au S1 2012), conforme aux attentes dans un contexte de marché plus difficile. Le résultat opérationnel courant du pôle Traiteur reste négatif à 2,6 M€ contre une perte de 4,4 M€ au premier semestre 2012-2013.

Le résultat opérationnel du Groupe s’établit à 45,9 M€ comparé à 38,1 M€ au premier semestre de l’exercice précédent. Il intègre une provision pour dépréciation d’écarts d'acquisition pour un montant de 2,1 M€ portant sur les actifs des activités œufs confrontées à une situation de marché dégradée.

Le résultat financier est stable à 1,4 M€ ainsi que l’impôt sur les sociétés de 15,0 M€.

Au total, le résultat net part du Groupe ressort à 32,1 M€ contre 24,4 M€.

Une structure financière solide

LDC achève le semestre avec 681 M€ de capitaux propres et une capacité d’autofinancement de 79,6 M€.

Cette structure financière solide permet au Groupe de poursuivre ses efforts d’investissements industriels importants (50 M€ au titre du premier semestre). Elle offre également à LDC les ressources nécessaires pour conduire sa stratégie de développement européen.   

Perspectives : maintien du cap malgré des incertitudes importantes

Au regard des incertitudes sur la consommation et des menaces qui pèsent sur la filière avicole française, LDC aborde les prochains mois avec la plus grande prudence.

Dans ce contexte fortement perturbé, des intervenants de la filière, dont le Groupe LDC, ont reçu une notification de griefs pour entente horizontale émanant de l’Autorité de la Concurrence. Cette notification s’inscrit dans le cadre d’une procédure initiée en 2007. Si la procédure en cours exige à ce stade la plus stricte confidentialité, LDC veillera à communiquer sur l’évolution de ce dossier dès qu’il en aura la possibilité.

Pour l’ensemble de l’exercice, le Groupe se fixe comme objectif une stabilité de son résultat opérationnel courant hors CICE avec :

-          dans la volaille en France, un résultat opérationnel courant hors CICE attendu à environ 80 M€, objectif conditionné par l’évolution des matières premières et le niveau de ventes qui sera réalisé pour la période clé des fêtes de fin d’année ;

-          à l’international,  un résultat opérationnel courant entre 3 et 5 M€;

-          dans le traiteur un résultat opérationnel courant proche de l’équilibre.

Enfin, au cours des prochains mois, le Groupe restera attentif aux opportunités qui lui permettraient de renforcer ses positions en Europe.

 

Prochain rendez-vous :

Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2013-2014

Le 7 janvier 2014 après Bourse

        

 

 

Roland Wolfrum

Directeur Administratif et Financier    

02 43 62 70 00

roland.wolfrum@ldc.fr

                        

                                    Stéphane Ruiz

                                    Directeur Associé

                                    01 56 88 11 11

                                              sruiz@actifin.fr

                                    Presse

                               Jennifer Jullia

                                    01 56 88 11 19

                                              jjullia@actifin.fr                           

 

CONTACTS


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant