LDC : 2008-2009 : Une activité et des résultats conformes aux objectifs

le
0

Communiqué

2009-2010 : Changement de dimension

Rapprochement avec le Groupe Arrive
Une étape majeure dans la consolidation

LDC annonce la signature d’un protocole portant sur l’acquisition du Groupe Arrive, n°4 des industriels français de la volaille. Le périmètre d’acquisition se présente ainsi :

Périmètre d’acquisition

Acquis

Soumis à droit de préemption

Groupe Arrivé

Nutrition animale

Volaille (Vendée+ Auvergne)

Fermiers Landais

Chiffre d’affaires (M€)

149

313

99

561

Volumes (tonnes)

-

82531

19429

101960

Nombre de sites

3

6

2

11

Effectif

198

2211

426

2835

Cette opération est soumise à l’accord de l’Autorité de la Concurrence.

Dès l’avis de l’Autorité de la Concurrence, La coopérative Maïsadour pourra exercer son droit de préemption sur Fermiers Landais ce qui exclurait cette société du périmètre d’acquisition.

Par ailleurs, à compter de juin 2009, LDC engagera avec la coopérative Interdépartementale des Aviculteurs du Bocage (CIAB) une réflexion sur l’organisation de l’activité nutrition animale du Groupe Arrivé.

Toutes ces options se concrétiseront début 2010.

L’acquisition du Groupe Arrivé doit permettre au Groupe LDC :

- D’accéder à un mix produit à forte valeur ajoutée avec l’apport par Arrivé de plus de 120 M€ de chiffre d’affaires en produits élaborés;

- D’enrichir le portefeuille de marques avec l’acquisition de la marque Maître Coq ;

De renforcer la spécialisation des outils industriels et d’optimiser les budgets d’investissements ;

- D’accéder à de nouveaux bassins d’élevage offrant les meilleures garanties en matière de traçabilité et de sécurité alimentaire.

Changement de dimension en 2009

Avec cette opération, LDC voit ainsi confortée sa position de n°1 français de la volaille et acquiert une nouvelle dimension parmi les acteurs européens de l’agro-alimentaire.

Cette nouvelle dimension est encore renforcée par deux opérations récentes qui contribueront à l’activité et aux résultats 2009-2010.

Traiteur : acquisition de la société Entr Acte, n°4 français du sandwich

Entr Acte a réalisé, avec 24,5 millions d’unités produites sur son site industriel, un chiffre d’affaires de 25 M€ associé à un bon niveau de rentabilité opérationnelle. L’intégration d’Entracte va permettre au Groupe LDC :

- De renforcer significativement ses positions dans le sandwich;

- D’établir une proximité accrue avec le premier bassin de consommation français (Paris et Région Parisienne).

International : acquisition de la société polonaise Tarczynski

Spécialisée sur la charcuterie et les produits élaborés de porc et de volaille au travers de deux sites de production mobilisant 750 collaborateurs, Tarczynski a réalisé en 2008 un chiffre d’affaires de 65 M€. Cette opération, conjuguée à un nouveau projet industriel, va permettre à LDC d’accélérer ses ventes de produits élaborés.

Résultats 2008-2009 :

Une activité en croissance

Des objectifs atteints sur tous les pôles

En M€

2007-2008

2008-2009

Chiffre d’affaires

1831,2

1948,5

Résultat opérationnel courant

73,8

61,3

En % du CA

4,0%

3,2%

Résultat opérationnel

76,6

65,7

Résultat net part du Groupe

53,5

42,6

Ces trois acquisitions s’inscrivent dans un contexte de nette amélioration de l’activité et des résultats constatée depuis le second semestre de l’exercice 2008-2009. Cette amélioration, portée en particulier par la reprise de la consommation, permet au Groupe d’afficher un chiffre d’affaires consolidé en croissance de plus de 6,4% sur l’exercice à 1948,5 M€ (+5,2 % à périmètre et taux de change constant).

Sur le pôle volaille France (79,5% de l’activité totale du Groupe), après un premier semestre pénalisé par des conditions de marché difficiles, la reconquête des tonnages s’est concrétisée par une hausse de près de 2% des volumes sur le second semestre dont +3,7%sur le quatrième trimestre. Hors amont, sur l’ensemble de l’exercice, le chiffre d’affaires du pôle ressort en hausse de 4,6% à 1344,2 M€.

En France, le pôle volaille dégage un résultat opérationnel courant de 51,8 M€. Au second semestre le résultat opérationnel courant ressort à 29,5 M€ représentant 4,2% du chiffre d’affaire de la période.



A l’international, le repli de 10,4% du chiffre d’affaires à périmètre constant (-19,4% en volumes du à l’incendie d’un site polonais) ne doit pas masquer les bénéfices des mesures de redressement qui ont permis au pôle de retrouver la voie de la profitabilité dès le second semestre avec un résultat opérationnel courant positif de 1,4 M€ contre une perte de 4,4 M€ au premier semestre. Cette tendance se confirme au premier semestre 2009.

Sur le pôle traiteur, le chiffre d’affaires s’établit à 227,1 M€ en croissance de 14,1%. En volume, la progression est de 10,4% (+5% à périmètre identique).

Le pôle traiteur enregistre un résultat opérationnel de 4,2 M€ impacté par la hausse des matières premières non compensée par des revalorisations tarifaires.

Sur l’ensemble du Groupe, la reprise de l’activité des derniers mois se traduit par un net redressement des résultats. Le résultat opérationnel courant de l’exercice ressort à 61,3 M€ conformément aux objectifs fixés.

Le résultat net part du Groupe ressort à 42,6 M€ dont 25,8 M€ dégagés sur le second semestre.

Le Groupe a clôturé l’exercice avec plus de 488 M€ de capitaux propres, un excédent net de trésorerie de 122 M€ et une capacité d’autofinancement de 93M€. C’est cette situation financière particulièrement solide qui a permis de concrétiser les trois acquisitions qui participeront à l’accélération du développement dès 2009-2010.

2009-2010 :

Un Groupe renforcé sur des marchés mieux orientés

Etape majeure dans la stratégie de consolidation menée par le Groupe, 2009-2010 devrait également être un exercice réussi dans la croissance et la rentabilité avec en particulier :

- Une consommation bien orientée en France et à l’international

- Un redressement du pôle international qui devrait prendre sa mesure

- L’amélioration de la rentabilité du pôle traiteur

Au regard de ces éléments et sous réserve d’une stabilité des prix des matières premières au cours des prochains mois, LDC se fixe un objectif de résultat opérationnel courant de l’ordre de 75 M€.(1)

(1) Objectif intégrant la contribution de Cailles Robin et Entr Acte en année pleine et excluant du périmètre Tarczynski et Arrive.

Dividende

Le Directoire proposera à l’Assemblée Générale du 20 août 2009, le versement d’un dividende de 1,30 €.

Contacts :

LDC André Delion 02 43 62 70 00 andre.delion@ldc.fr

ACTIFIN Stéphane Ruiz 01 56 88 11 11 sruiz@actifin.fr

Presse : Marie Gaveriaux 01 56 88 11 13 mgaveriaux@actifin.fr

Investisseurs : Alexandre Commerot 01 56 88 11 18 acommerot@actifin.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant