LDC : 2007-2008 : Un exercice réussi dans la croissance et la progression des résultats

le
0
En M€ 2006-2007 2007-2008 Variation en %
Chiffre d’affaires 1576,3 1831,2 +16,2%
Résultat opérationnel courant 60,3 73,8 +22,3%
En % du CA 3,8% 4,0%
Résultat opérationnel 62,9 76,6 +21,7%
Résultat net part du Groupe 42,8 53,5 +25,0%
Capacité d’autofinancement 85,4 104,7 +22,5%

Chiffre d’affaires : +16,2%

Le chiffre d’affaires 2007-2008 s’établit à 1831,2 M€ en hausse de 16,2% (+13,7% à périmètre et taux de change constant). Toutes les activités du Groupe participent à la croissance. Traiteur et international confirment leur dynamique et réalisent ainsi plus de 20% du chiffre d’affaires global du Groupe.

Volaille France : un exercice réussi dans un contexte d’envolée des matières premières

Dans la volaille, le chiffre d’affaires hors amont enregistre une progression de 13,6% à 1285 M€. Après un premier semestre très positif marqué en particulier par une consommation bien orientée, le second semestre a été caractérisé par des tensions fortes sur les prix des matières premières qui ont nécessité des revalorisations tarifaires. Dans ce contexte, et face à une consommation contrastée, LDC affiche une bonne résistance avec une activité au second semestre en repli limité de 1,8% en volume.

International : +25%

Sur l’exercice, l’international dégage un chiffre d’affaires en croissance de près de 25% à 181,2 M€. Cette croissance soutenue est portée par les bonnes performances de la Pologne (85,4% du chiffre d’affaires international) et participe au fort rebond des résultats du pôle.

Traiteur : plan de marche respecté

Toutes les familles ressortent en croissance sur l’exercice permettant d’établir le chiffre d’affaires du pôle à 199,1 M€ en hausse de près de 9%. En volume, la progression s’établit à 9,3%.

Des résultats en progression sur tous les pôles

Sur l’exercice, le résultat opérationnel courant s’établit à 73,8 M€ en progression de 22,3%. Cette croissance permet de dégager une marge opérationnelle courante de 4% du chiffre d’affaires en amélioration par rapport à l’exercice 2006-2007. Tous les pôles d’activité affichent des résultats en progression cette année.

En France, le pôle volaille dégage un résultat opérationnel courant de 60,6 M€ (4,2% du chiffre d’affaires du pôle), en progression de près de 8%. Cette évolution est positive au regard de la tension sur les matières premières et du fléchissement général de la consommation constaté au second semestre.

L’international réalise une bonne performance avec un résultat opérationnel courant positif de 6,6 M€ (contre une perte de 1 M€ en 2006-2007). Le résultat opérationnel courant du pôle traiteur à 6,6 M€ (+15,8% par rapport à 2006-2007) est en ligne avec le plan de marche.

Le résultat net part du Groupe s’établit à 53,5 M€ en progression de plus de 25%.

La structure financière ressort encore renforcée avec plus de 460 M€ de capitaux propres et une capacité d’autofinancement de près de 105 M€, en croissance de 22,5%. Cette situation financière solide place LDC au rang des acteurs moteurs dans le cadre de la consolidation engagée sur ses marchés.

Dividende

Lors de la prochaine Assemblée Générale du 13 août 2008, le Directoire a décidé de proposer un dividende de 1,5 € par action, en hausse de 20%.

Objectifs 2008-2009

Sur le pôle volaille (dont amont), le Groupe se fixe pour objectif une progression de son résultat opérationnel courant sur l’exercice. Cette progression, qui devrait essentiellement intervenir au second semestre, sera toutefois conditionnée par l’évolution du prix des matières premières et la résistance de la consommation.

A l’international, les résultats seront impactés cette année par les conséquences de l’incendie du site polonais de Torun intervenu en janvier 2008. Dans ce contexte, LDC vise cette année l’équilibre de son résultat opérationnel courant sur le pôle. La construction et le démarrage d’une nouvelle usine sont déjà programmés pour le deuxième semestre 2009.

Dans le traiteur, le Groupe vise un maintien de son résultat opérationnel courant malgré un impact négatif du prix des matières premières au premier semestre. Dans ces conditions, des revalorisations tarifaires sont nécessaires.

Au global, LDC est en ordre de marche pour renouveler la bonne performance réalisée en 2007-2008 (soit un résultat opérationnel courant de l’ordre de 73 M€).

CONTACTS

LDC - André Delion - 02 43 62 70 00 - andre.delion@ldc.fr

CODE ISIN FR0000053829 LOUP

ACTIFIN - Stéphane Ruiz - 01 56 88 11 11 - sruiz@actifin.fr

REUTERS LDCP.PA

BLOOMBERG LOUP FP


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant