LDC : 2006-2007 : Redémarrage de la consommation; Résultats conformes aux prévisions

le
0

En M€

Exercice 2005-2006

Exercice 2006-2007

1 560,3

1 576,3

Résultat opérationnel courant

63,1

60,9

En % du CA

4,0%

3,9%

Résultat opérationnel

66,9

63,5

Résultat financier

2,1

2,1

Résultat net part du Groupe

46,5

43,2

Le chiffre d'affaires 2006-2007 s'établit à 1576,3 M€ en hausse de 1% (-1,2% à périmètre constant). Après un premier semestre encore perturbé par l’impact de la crise de l’influenza aviaire, le second semestre affiche, comme attendu, une reprise de l’activité et un net redressement des résultats.

Volaille France : +8,3% au second semestre

En France, l’activité volaille enregistre au second semestre un chiffre d’affaires hors amont de 607,7 M€ en hausse de 8,3% (à comparer à la baisse de 7,2% enregistrée au premier semestre). Le bon niveau de la consommation et le retour à un meilleur équilibre entre l’offre et la demande expliquent en partie ce net redressement de l’activité.

Grâce à ce rebond, le chiffre d’affaires du pôle volaille sur l’ensemble de l’exercice, en intégrant l’activité amont, est stable à 1248,5 M€.

International : redressement confirmé en Pologne

A l’international, l’exercice aura été contrasté avec, en particulier, un premier semestre pénalisé par l’impact de l’influenza aviaire et une année décevante en Espagne. Comme attendu, ces éléments négatifs ont été pondérés par le redressement au second semestre de l’activité en Pologne (85% du chiffre d’affaires international). Sur l’ensemble de l’exercice, le chiffre d’affaires international s’établit à 145,1 M€ contre 154,6 M€ sur l’exercice 2005-2006.

Traiteur : +14,6%

Le pôle traiteur confirme son développement soutenu avec un chiffre d’affaires de 182,6 M€ en hausse de 14,6% (+6,8% à périmètre constant) sur l’exercice. Toutes les familles de produits (produits ethniques, plats cuisinés, pizzas, sandwiches, crêpes et galettes) participent à cette progression.

Résultats : retour à des niveaux de marges normalisés

Le Groupe affiche sur l’exercice une marge opérationnelle courante stabilisée à près de 4% du chiffre d’affaires. Cette bonne performance, compte tenu de l’environnement encore perturbé du premier semestre, bénéficie du net redressement des résultats sur la fin de l’année.

En France, le pôle volaille dégage un résultat opérationnel courant de 56,3 M€. A l’international, la perte opérationnelle courante de 1 M€ a été limitée par le retour à la profitabilité enregistré en Pologne sur le second semestre. Le pôle traiteur voit son résultat opérationnel courant progresser de plus de 14% à 5,6 M€ (soit un taux de marge opérationnelle courante supérieur à 3% en ligne avec les objectifs).

Le résultat net part du Groupe ressort à 43,2 M€.

Avec des capitaux propres de 416 M€ et une capacité d'autofinancement de 85,4 M€, LDC s'appuie sur une structure financière solide lui permettant de tirer pleinement profit du retour à un environnement de marché favorable.

Dividende : 1,25 € par action

Lors de la prochaine Assemblée Générale du 23 août 2007, le Directoire a décidé de proposer un dividende de 1,25 € par action soit un taux de distribution de 23,6% du résultat net en hausse par rapport à l’exercice 2005-2006.

Perspectives 2007-2008 : une bonne visibilité pour confirmer le rebond

Volaille : vers un exercice de croissance et de progression des résultats

Malgré une augmentation du prix des céréales qui doit être compensée par les revalorisations tarifaires attendues, l’activité devrait bénéficier pleinement du retour à un environnement de marché favorable.

Dans le cadre de la reprise de la commercialisation de ses oeufs, LDC a décidé d’engager une stratégie sur ce marché qui s’est illustrée par le rachat début 2007 de la société oeuf Landais (10 M€ de chiffre d’affaires en 2006). Au-delà de ce nouveau relais de croissance, le Groupe entend poursuivre sa stratégie de valeur autour de 3 axes clés : approfondissement du mix produits, développement des marques leader et maintien d’une forte présence médiatique. Au regard de ces éléments favorables, le Groupe se fixe sur le pôle un objectif de progression du résultat opérationnel courant supérieur à 12%.

International : retour à la profitabilité

A l'international, le Groupe se fixe comme objectif un résultat opérationnel courant de 2M€. La Pologne devrait être au cœur de ce redressement.

Traiteur : confirmation du plan de marche

Dans le traiteur, une croissance de l'activité et des résultats d’environ 6% est attendue. Avec cette nouvelle progression, le pôle devrait afficher son quatrième exercice consécutif de hausse des résultats.

Prochain rendez-vous : chiffre d’affaires du premier trimestre le 6 juillet 2007

CONTACTS

LDC - André Delion - 02 43 62 70 00 - andre.delion@ldc.fr

CODE ISIN FR0000053829 LOUP

ACTIFIN - Stéphane Ruiz - 01 56 88 11 11 - sruiz@actifin.fr

REUTERS LDCP.PA

BLOOMBERG LOU FP


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant