LCI à nouveau devant le CSA pour défendre son passage en gratuit

le
0

PARIS, 14 septembre (Reuters) - Les dirigeants de LCI et de sa maison mère, TF1 TFFP.PA , ont défendu une nouvelle lundi devant le Conseil supérieur de l'audiovisuel le passage sur la TNT gratuite de la chaîne d'information, qui s'inscrit selon eux dans le contexte d'un bouleversement du paysage audiovisuel depuis un an. Le CSA avait déjà refusé ce passage en 2014, estimant que le marché publicitaire était trop faible pour soutenir trois chaînes d'informations gratuites, une décision depuis annulée par le Conseil d'Etat. "Il n'y a plus d'acteurs isolés et fragiles, mais des groupes financièrement puissants, conquérants et qui investissent", a argué Nonce Paolini, directeur général de TF1, devant le CSA, évoquant le rachat de la maison mère de BFMTV, NextRadioTV NXTV.PA , par le holding de Patrick Drahi, Altice ATCA.AS , et la reprise en main de iTélé par Vivendi VIV.PA et son actionnaire majoritaire, Vincent Bolloré. Le dossier de TF1 table sur un budget publicitaire de 35 millions d'euros, un montant que Nonce Paolini juge "modeste". LCI compte se différencier de ses concurrents en se focalisant moins sur l'actualité en continu, qui représentera un quart de son temps d'antenne, contre la moitié du temps d'antenne de BFMTV et de iTélé. La chaîne visera également un public plus âgé et plus féminin que ses concurrentes. En cas de nouveau refus, la chaîne devrait fermer: "Il n'y a pas d'avenir sur le payant, (s')il n'y a pas d'avenir sur le clair, quand il n'y a pas d'avenir, qu'est-ce qu'il se passe ?", a déclaré le dirigeant du groupe. Lors de la première présentation du dossier, les dirigeants de la chaîne avaient déjà annoncé une fermeture avant fin 2014 en cas de refus. Selon Nonce Paolini, LCI doit sa survie à un accord avec les diffuseurs et "avec l'aide du CSA", qui leur a donné "une année de grâce", jusqu'au 31 décembre 2015. Le CSA devrait également recevoir lundi les dirigeants du groupe M6 MMTP.PA et de Canal Plus pour entendre leurs présentations des dossiers liés au passage sur la TNT gratuite des chaînes Paris Première et Planète+. ID:nL5N11A3DA La décision concernant Paris Première et LCI doit être rendue au plus tard le 17 décembre, six mois après la décision du Conseil d'Etat. (Joseph Sotinel, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant