LCF Rothschild mise sur les titres d'entreprises

le
0
(NEWSManagers.com) - Pays émergents et entreprises sont sortis " grands gagnants" de 2009, si bien que La Compagnie Financière Edmond de Rothschild (LCF Rothschild) ménage en ce début d'année, sans illusions excessives, une place de choix au entreprises par le truchement des actions, des obligations corporate et convertibles. C'est surtout le portage des obligations d'entreprises qui demeure attrayant, dès lors que la compression des spreads est largement parachevée, du moins pour les titres bien notés.


Dominique Netter, présidente du comité stratégique d'allocation d'actifs, souligne que " retour à la croissance ne signifie pas pour autant retour à la santé" , mais qu'il convient de préférer la sphère des entreprises à la sphère publique. L'environnement de 2010 devrait être caractérisé par une croissance de la production industrielle, du commerce mondial et de la consommation des ménages au moins chez les émergents, sans ignorer les perspectives d'affaissement au second semestre.


Concernant les actions, Dominique Netter évalue le potentiel d'appréciation à 10-12 % pour les marchés européens et américain, sans qu'il soit possible de pronostiquer si cette marge de hausse sera épuisée très vite ou seulement d'ici à la fin de l'année.


Sur le plan sectoriel, la stratégiste en chef de LCF Rothschild se focalise principalement sur la santé/biotechnologies, la technologie/télécoms, l'énergie et quelques titres des matières premières, de l'agrochimie et " surtout" de la consommation des ménages dans les pays émergents.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant