Lazard Frères Gestion optimiste pour les actions européennes

le
0
(NEWSManagers.com) - A l'occasion d'une conférence de presse exposant ses perspectives économiques et financières, Lazard Frères Gestion a réaffirmé ses convictions positives sur les marchés d'actions. La société de gestion s'est même faite plus précise en considérant que les actions européennes ne reflètent pas le rebond des résultats des entreprises et semblent offrir le meilleur potentiel - notamment par rapport au crédit corporate - en raison de valorisations plus attractives. Si de fait, Lazard Frères Gestion voit une marge de progression de l'ordre de 25 % à 35 % pour ses portefeuilles, Axel Laroza, responsable de la gestion actions, compte profiter de marges plus ou moins importantes dans certains secteurs. C'est le cas dans un secteur cyclique comme l'industrie qui, en dépit d'un redémarrage en 2010, dispose encore d'un potentiel de progression. Ou dans des secteurs comme celui de la finance (notamment via les banques) ou celui de la consommation. En revanche, pour le gérant, la prudence est de mise pour le secteur des " utilities" . " Lazard Frères Gestion part du constat que le marché américain n'est pas cher et le marché européen non plus, a-t-il insisté, et l'Europe par rapport aux Etats-Unis n'est pas cher du tout" .
Par ailleurs, la maison justifie son optimisme par sa conviction que le problème de la zone euro est surtout politique. " En agrégé, la zone euro n'a pas à rougir, ni même pays par pays puisqu'à l'exception de l'Irlande et de la Grèce, les pays de la zone euro affichent des déficits inférieurs aux autres grands pays de l' OCDE" , a déclaré Matthieu Grouès, Associé-Gérant, Responsable de la Stratégie et de l' Allocation d' actifs. " En outre, en 2011, nous ne tablons pas sur des pressions inflationnistes particulières sur la zone euro ? ce qui n'est pas le cas sur des marchés émergents" - a t-il relevé. Et ce d'autant que, du côté des matières premières, l'OPEP (*) devrait " piloter" sa production de pétrole de façon à ce que le prix de l'or noir n'évolue pas de façon heurtée et reste à un niveau proche de 110 dollars le baril. " Les prix des matières premières reflètent le rebond de l'activité mais un scenario semblable à celui de 2008-2009, avec une envolée des cours, est peu probable" , a égalemet affirmé la gestion.
En conclusion, pour l'année 2011, Lazard Frères Gestion voit la zone euro croître mais un peu en deça de son potentiel, principalement du fait d'une rigueur budgétaire plus forte qu'ailleurs. L'Allemagne tirera son épingle du jeu et les stratèges de la maison veulent, à ce titre, espérer que les consommateurs outre-Rhin reprendront le flambeau pour aider les pays voisins.
Enfin, ultime marque d'optimisme, la société de gestion table qur le fait que la crise de confiance sur les pays périphériques de la zone euro s'arrêtera au Portugal.

(*) Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant