Lavrov veut un "plan Marshall" pour la Syrie

le
1
    MOSCOU, 28 octobre (Reuters) - Le ministre russe des 
Affaires étrangères a répété vendredi que seule une solution 
politique pourrait mettre fin au conflit syrien et souhaité la 
mise en place d'un "plan Marshall" pour reconstruire le pays 
ravagé par plus de cinq ans de guerre. 
    Pendant une conférence de presse conjointe avec ses 
homologues syrien et iranien à Moscou, Sergueï Lavrov a estimé 
que l'adoption de sanctions contre le régime de Bachar al Assad 
pénaliserait d'abord la population civile. 
    Il a par ailleurs qualifié de "propagande" les informations 
sur le bombardement aérien d'une école située en zone rebelle 
mercredi dans la province d'Idlib, tout en assurant qu'aucun 
avion russe ou syrien n'a mené de raid à Alep depuis 10 jours. 
    Le chef de la diplomatie syrienne, Walid Mouallem, a accusé 
de son côté la coalition sous commandement américain qui appuie 
l'offensive des forces irakiennes et kurdes contre le groupe 
Etat islamique à Mossoul d'encourager les djihadistes à fuir 
vers la Syrie. 
    Les Occidentaux réunis cette semaine à Paris viennent 
pourtant d'annoncer une offensive à venir contre Rakka, le 
bastion syrien de l'EI. 
     
 
 (Vladimir Soldatkin; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 3 mois

    Il faudra faire payer les Usa pour réparer toutes leurs destructions au moyen orient et qu'ils paient pour leurs crimes de guerre.