Lavrov presse en faveur d'une levée des sanctions occidentales

le
1
    ROME, 10 décembre (Reuters) - La Russie ne pourra pas, même 
si elle le souhaite, améliorer ses liens avec les Etats-Unis 
tant que Washington soutiendra les sanctions économiques 
imposées à Moscou, déclare le ministre russe des Affaires 
étrangères Sergueï Lavrov dans une interview parue jeudi dans le 
quotidien italien La Repubblica. 
    Les Etats-Unis et l'Union européenne ont imposé l'an dernier 
des sanctions économiques à la Russie pour dénoncer l'annexion 
de la péninsule ukrainienne de Crimée par les Russes et le 
soutien du Kremlin aux séparatistes dans l'est de l'Ukraine.  
    L'UE doit prochainement renouveler ses sanctions pour six 
mois, aux termes d'un accord tacite conclu entre les dirigeants 
occidentaux mi-novembre, en marge du sommet du G20 à Antalya 
(Turquie).  
    "Tant que (le vice-président américain) Joe Biden parcourra 
l'Europe en recommandant de prolonger les sanctions contre nous 
sans prendre en compte la manière dont Kiev se comporte sous la 
pression des Occidentaux, nous ne serons pas en mesure de 
parvenir à un arrangement", avertit le chef de la diplomatie 
russe dans les colonnes de La Repubblica.  
    Sergueï Lavrov doit rencontrer le secrétaire d'Etat 
américain John Kerry la semaine prochaine pour discuter des 
conflits en Ukraine et en Syrie.  
 
 (Isla Binnie; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • emresibe le jeudi 10 déc 2015 à 11:26

    sinon le peuple russe va cre.ver la bouche ouverte :D