Lavrov: L'accord avec les USA sur la Syrie tient toujours

le
1
    MOSCOU, 30 septembre (Reuters) - Le ministre russe des 
Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a estimé vendredi que 
l'accord conclu avec les Etats-Unis sur les conditions d'un 
cessez-le-feu en Syrie tenait toujours et a ajouté qu'il 
s'entretiendrait dans la journée par téléphone avec son 
homologue américain, John Kerry. 
    Entérinant l'échec de la laborieuse coopération avec la 
partie russe, symbolisé par l'effondrement du cessez-le-feu et 
le déclenchement d'une offensive des forces pro-gouvernementales 
sur Alep, ce dernier a déclaré jeudi que les Etats-Unis étaient 
sur le point de suspendre toute discussion avec Moscou sur la 
Syrie.   
    Lavrov a réaffirmé vendredi aux agences de presse russes que 
l'enjeu principal était de séparer l'opposition modérée syrienne 
des djihadistes de l'ex-Front al Nosra, qui s'est renommé cet 
été Front Fateh al Cham après sa rupture avec Al Qaïda. 
    Cet éloignement était l'une des clauses de l'accord 
russo-américain sur un cessez-le-feu signé conclu dans la nuit 
du 9 au 10 septembre à Genève.   
    Au lieu de quoi, a-t-il poursuivi, "nous voyons de plus en 
plus de groupes rejoindre Al Nosra". 
    Lavrov a parallèlement affirmé que l'armée russe n'utilisait 
en Syrie aucun arme proscrite et a réclamé des preuves à ceux 
qui affirment qu'elle frappe des cibles civiles. 
 
 (Lidia Kelly; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 2 mois

    Les rebelles modérés n'existent pas, ce sont tous des terroristes, d'où le hiatus entre Kerry et Lavrov.