Lavrov "indigné" par les allégations américaines contre Poutine

le
2
    MOSCOU, 29 janvier (Reuters) - Le chef de la diplomatie 
russe, Sergueï Lavrov, a fait part de son "indignation" à son 
homologue américain John Kerry face aux accusations de 
corruption portées par l'administration américaine contre 
Vladimir Poutine, a rapporté vendredi le ministère russe des 
Affaires étrangères. 
    "Il a été souligné que la culpabilité de l'escalade 
délibérée des tensions dans nos relations bilatérales incombe 
pleinement à Washington", indique le ministère dans un 
communiqué. 
    Le porte-parole de la présidence américaine, Josh Earnest, a 
déclaré jeudi que les allégations de corruption portées contre 
Poutine par un responsable du département du Trésor était "le 
reflet de l'opinion de l'administration" américaine. 
    Adam Szubin, sous-secrétaire chargé des questions de 
terrorisme et de délinquance financière au département du 
Trésor, a estimé cette semaine dans un entretien à la BBC que 
les Etats-Unis considéraient le président russe comme corrompu. 
 
 (Katya Golubkova avec Jeff Mason à Washington; Pierre Sérisier 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 11 mois

    Ces propos sont de la propagande pour formater les électeurs américains. Les Européens sont aussi susceptibles de se laisser endoctriner par ce langage, c'est ce qui est le plus désolant.

  • delapor4 il y a 11 mois

    L'Occident est aujourd'hui diabolique. Ces propos américains parfaitement ignobles sont dans la droit fil du crime d'Etat qu'ils ont commis le 11 septembre 2001 afin d'engendrer le Nouvel ordre mondial destructeur des peuples et des libertés.