Lavillenie : " Je m'en rends compte petit à petit "

le
0
Lavillenie : " Je m'en rends compte petit à petit "
Lavillenie : " Je m'en rends compte petit à petit "

Deux jours après, on réalise un peu mieux ce que ça représente 6,16 mètres, nouveau record du Monde ? Un petit peu oui, entièrement non. C'est  assez surprenant. Forcément depuis que je suis rentrée en France, il y a pleins de choses auxquelles je ne m'attendais pas, l'accueil à l'aéroport, les sollicitations médiatiques et diverses, les messages de félicitations? Donc il faut que je prenne le temps, et aussi que je rentre chez moi pour peut-être me rendre un peu plus compte de ce qu'il s'est réellement passé. Et puis à force de voir le saut en boucle, à force d'entendre tous les commentaires, je m'en rends compte petit à petit. Je me souviens déjà que, après les Jeux Olympiques, on m'avait dit il va te falloir du temps pour réaliser et je suis persuadé que là c'est exactement le même style, il va me falloir du temps mais je ne suis pas pressé. On pense déjà à la suite, quelle barre il va falloir que je passe ? Oui, je pense que d'ailleurs c'est pour ça que j'ai essayé une barre à 6,21 mètres juste derrière, je voulais prendre des repères pour le futur. Ensuite sur ce saut à 6,16 mètres on a une petite marge, après c'est toujours la question combien y avait et combien j'aurai pu passer, on se la pose tous. L'important c'est de passé au-dessus et que la barre reste, qu'on soit 15cm au-dessus ou 1cm la performance reste la même, c'est ce qui est extraordinaire. Ensuite l'avenir j'y pense beaucoup, d'une je suis encore jeune, j'ai encore de belles années à venir et de belles compétitions devant moi et je pense que j'ai encore moyen de progresser. Ça a été mine de rien assez rapide cette saison et je sens qu'il y a encore des choses à affiner, les réglages sont de plus en plus fins. Mais voilà pour moi ça n'est pas fini et j'ai encore l'envie et la motivation d'aller encore plus haut.

« Le temps imparti sera beaucoup trop juste »

On vous voit avec des béquilles, donc ça n'est pas pour tout de suite. Pouvez-vous nous en dire plus ? Oui, ce matin j'ai passé une IRM et j'ai vu un chirurgien spécialiste. Donc je n'ai rien de grave, c'est à dire qu'il n'y a rien au niveau osseux ni ligamentaire ce qui est une bonne chose. Après le problème c'est que la plaie est assez conséquente, elle ne fait pas loin de 7/8 cm de long. Samedi soir en Ukraine on m'a quand même mit 16 points de sutures et étant donné que c'est mon pied d'impulsion je suis obligé d'être très prudent et de déclaré forfait pour les mondiaux la semaine prochaine comme le temps impartit sera beaucoup trop juste. L'objectif c'est de guérir à 100% et d'être au point pour l'été. Quelles sont les prochaines échéances après cette blessure ? La prochaine grosse échéance sera les championnats d'Europe à Zurich au mois d'août. Après pour moi le premier rendez-vous avec la perche sera en avril ou je pars en stage du côté de la côte ouest pendant deux semaines puis je finirai par un meeting à Des Moines comme j'avais fait l'année dernière. Donc ça sera fin avril normalement ma première compétition. Après dans l'objectif de lancer la  saison, remporter une cinquième fois la Ligue de Diamant avec tout le circuit qui commencera à Shanghai normalement et ensuite toutes les compétitions incontournables pour être prit pour les championnats d'Europe pour défendre les deux titres que j'ai gagné précédemment. A quel moment dans votre carrière, dans votre vie, vous avez basculé et vous vous êtes dit j'aimerai battre ce record du Monde ? Si je vous dis la semaine dernière ! (rires). Le record du Monde j'y ai pensé sérieusement je vais dire l'année dernière quand le saut à 6,07 n'a pas été validé, et où j'ai vu que je m'en rapprochais et puis ensuite à partir de décembre 2013 en stage à la Réunion, où mes performances étaient bien meilleures, étant donné que je voulais prendre des perches plus longue pour la saison Indoor, je savais que ça serai peut-être le déclic qui allait vraiment m'amener vers ce record. Après ce n'était pas non plus une volonté absolu, même il y a trois semaines ma volonté c'était de me préparer aux championnats du Monde et pas de me préparer pour le record du Monde. Après, on fait un sport de performances brutes et donc le progrès est bien évidemment estimé par un gain d'1cm. Les 10 jours d'entraînement que j'ai passé à Clermont ont été ultra bénéfiques puisque derrière c'est sans problème. Donc je suis très content d'avoir fait les bons choix au bon moment pour que le travail paye.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant