Lavezzi veut retrouver son meilleur niveau

le
0
Lavezzi veut retrouver son meilleur niveau
Lavezzi veut retrouver son meilleur niveau

Au lendemain de la défaite à Annecy face à Evian et à la veille du tirage au sort de la Coupe du Monde qu'il a de grandes chances de disputer sous le maillot argentin, Ezequiel Lavezzi a assisté à la présentation française du ballon du Mondial 2014 dans l'Adidas Store des Champs-Elysées à Paris. El Pocho, garçon sympathique, a enchaîné les interviews, a priori exclusives, avec les principaux médias français pour évoquer la Coupe du Monde, ses ambitions, mais aussi l'actualité du PSG. Tout en gardant une certaine réserve et un sourire espiègle. Le tout en Espagnol teinté de cet accent argentin si charmant. Ensuite, il s'est levé, et s'est enfui dans la nuit parisienne. Peut-être pour aller dîner dans un de ses restaurants argentins, où il se plaît à retrouver les saveurs et l'ambiance de son pays dont il aime tant revêtir la tunique. Ou tout simplement pour se reposer avant d'affronter Sochaux en championnat. Ezequiel Lavezzi, qu'attendez-vous du tirage de ce vendredi à Bahia ? Sincèrement, je ne me préoccupe pas de tout cela, je ne suis pas quelqu'un qui donne tant d'importance que ça à ce genre d'événements. Moi, j'aime profiter de jouer au football, et pas de savoir contre qui je vais jouer. Ce qui m'amuse, moi, c'est de jouer au football. Ce vendredi sera toutefois un jour important, car nous saurons qui fera partie des groupes, mais je suis très tranquille par rapport à ça, il restera beaucoup de temps pour en parler et savoir qui seront nos adversaires. Est-ce que cela vous ferait d'affronter l'équipe de France après son barrage ? (Sourires). On m'a posé cette question importante à chaque fois. Tous les journalistes me posent la même question. Mais, mon ami, la vérité c'est que je n'ai pas pensé à savoir si cela me plairait ou pas de jouer contre la France. Je vais vous dire, quand vous voulez jouer un Mondial pour le gagner, peu importe contre qui vous allez jouer, il faudra gagner contre toutes les équipes. Donc l'Argentine fera tout pour remporter ce Mondial chez le voisin et grand rival brésilien ? Quand vous regardez les noms des joueurs qu'il y a dans cette équipe, c'est comme ça ! Mais cela ne nous assure pas que nous allons y arriver. Mais, oui, l'Argentine, je le crois, peut réussir quelque chose.

« Si j'ai la chance de pouvoir la jouer? »

Quand vous étiez petit, que représentait la Coupe du Monde ? Je la regardais à la télévision, et la vérité est que je n'aurais jamais imaginé pouvoir être si proche de pouvoir participer à cette épreuve, ni même de pouvoir faire partie d'une sélection, je ne pensais même pas que je pourrais devenir joueur de football, aujourd'hui, je suis proche de pouvoir disputer un « Mundial » et si j'ai la chance de pouvoir la jouer, je vais en profiter un maximum. Pour vos amis en Argentine, dans votre quartier, remporter cette Coupe du Monde au Brésil représente-t-il quelque chose de particulier ? Je ne sais pas si c'est important pour eux, mais je sais qu'ils s'identifient à moi là-bas, parce que j'ai pu sortir de ce lieu. Après si j'y suis, ce sera important pour moi, pour ma famille, et pour tous les gens qui ont toujours été auprès de moi, qui me soutiennent, m'appuient, surtout quand les moments sont moins beaux. Dans le vestiaire du PSG, parlez-vous déjà beaucoup de cette Coupe du Monde ? Oui, nous en parlons, mais comme tout le monde le fait. Vous, avec vos amis, vous en parlez aussi, vous aimeriez aussi aller assister au Mondial, et nous, évidemment nous en parlons. Cela fait un peu plus d'un an que vous êtes au Paris Saint-Germain, comment vous sentez-vous ici ? Je suis tranquille. En ce moment je ne traverse pas mon meilleur moment au niveau footballistique, mais je pense qu'en travaillant, je vais pouvoir inverser cette situation dans laquelle je suis.

« Essayer d'améliorer mon rendement »

Vous sentez-vous à l'aise dans le système tactique de Laurent Blanc ? (Laconique) Oui, je me sens bien. Et que pensez-vous des rumeurs qui vous renvoient en Italie ? Vous savez mon ami, je ne regarde pas vraiment les actualités, ce que j'apprends là-dessus, je le sais de la part de mes coéquipiers, mais sincèrement, je ne pense pas à ce type de chose. Aujourd'hui, je suis ici, je m'y sens bien, ce que je veux c'est me sentir bien physiquement et essayer d'améliorer mon rendement et rien de plus. Pour revenir au PSG, après votre défaite, Lille et Monaco se sont rapprochés, que pensez-vous de Monaco ? C'est une équipe importante, avec de bons joueurs, mais comme nous ! Aujourd'hui, Lille réalise un très bon championnat. On verra s'ils peuvent continuer comme ça jusqu'à la fin. Mais la vérité, c'est qu'ils font un super championnat, au final de la saison, nous verrons si Monaco, Paris ou Lille, auront continué sur le même rythme, on verra alors qui sera le meilleur, qui aura pris l'avantage sur l'autre, mais pour le moment, la route est longue et il faut rester serein. Thiago Silva a dit que le PSG pouvait gagner la Ligue des Champions, êtes-vous d'accord ? Il faut le démontrer que nous en sommes capable. Cela pourrait devenir une réalité, comme cela peut aussi ne pas le devenir.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant