Laurent Wauquiez : «Les Français ont envie de renverser la table»

le
9
Laurent Wauquiez : «Les Français ont envie de renverser la table»
Laurent Wauquiez : «Les Français ont envie de renverser la table»

Dans un entretien exclusif au «Parisien - Aujourd'hui en France» à paraître ce dimanche, Laurent Wauquiez, ancien ministre de la Recherche de Nicolas Sarkozy, propose de supprimer l'écotaxe face à «cette exaspération profonde qu'un rien peut faire exploser». L'actuel député de la 1re circonscription de Haute-Loire appelle également l'UMP à se remettre en cause.

Les Bonnets rouges manifesteront à nouveau le 30 novembre. Vous approuvez leur mouvement et les violences commises ?

LAURENT WAUQUIEZ. Contrairement à ce que veut faire croire le gouvernement, ce n'est pas juste le problème de la Bretagne, c'est l'incarnation de ce qui est en train de se passer partout en France : l'exaspération de la France qui travaille, commerçants, artisans, agriculteurs, salariés... Leur slogan résume tout : moins d'impôt, plus d'emploi.

C'est un mouvement qui pourrait se propager ?

Oui, car il est la traduction de la colère sourde qui monte dans le pays, de cette exaspération profonde qu'un rien peut faire exploser. Les Français en ont ras-le-bol et ils ont envie de renverser la table.

Faut-il supprimer l'écotaxe ?

Oui, parce qu il n'est plus possible de rajouter un impôt supplémentaire. Quand l'écotaxe a été décidée, il y a trois ans, il y avait 40 milliards d'impôts en moins. Aujourd'hui, il faut dire stop.

Hollande continue à battre des records d'impopularité dans les sondages. Un remaniement peut-il changer quelque chose ?

La chute de François Hollande, c'est l'échec d'une vieille politique construite sur le mensonge - la pause fiscale ou la courbe du chômage - et l'absence de courage. C'est cela qu'il faut changer. Le remaniement c'est une vieille recette : changer trois têtes et bouger le casting ne résoudra rien. Hollande doit tout changer : son comportement de président, sa politique et son approche économique.

Tout changer, ça veut notamment dire dissoudre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • tmf43 le lundi 11 nov 2013 à 15:59

    Vaut mieux entendre ça que d'être sourd. Pendant les années où il soutenait le vois-you communiste qui nous servait de président, on ne l'entendait pas beaucoup se plaindre !

  • gendrefr le dimanche 10 nov 2013 à 13:45

    wauquiez, il n'était pas ministre de la recherche ... le gland.

  • M608962 le dimanche 10 nov 2013 à 09:58

    surtout dégager ....

  • janaliz le dimanche 10 nov 2013 à 00:20

    La table ! le couvert ! les nappes ! Et le personnel qui officie autour des tables..... Ils ont tous besoin de passer chez l'ophtalmo ! Juste un hiatus ! A-t-on jamais vu un pingouin porter des lunettes !!!!!

  • patr.fav le samedi 9 nov 2013 à 22:56

    minable!!!

  • sidelcr le samedi 9 nov 2013 à 22:19

    Il croit qu'il n'y est pour rien lui ? il n'a rien compris visiblement .

  • 300CH le samedi 9 nov 2013 à 22:13

    il n'y va pas avec LE DOS DE LA CUILLÈRE, ce petit jeune Vingt Diouze

  • M1531771 le samedi 9 nov 2013 à 21:43

    "Renverser la table" ?!? C'est un euphémisme ! Attendez vous à pire que ça !

  • a.rosa le samedi 9 nov 2013 à 21:13

    Et lui pendant 5 ans il a glandouillé quoi pour qu on ne soit pas dans cet état ?