Laurent Wauquiez cajole les chasseurs

le
0
Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, la préservation de la biodiversité incombe aussi aux chasseurs, à qui il a octroyé 3 millions d'euros de subventions.  
Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, la préservation de la biodiversité incombe aussi aux chasseurs, à qui il a octroyé 3 millions d'euros de subventions.  

C'est la subvention qui ne passe pas. Alors qu'il s'est lancé, en arrivant à la tête de la région Auvergne-Rhône-Alpes, dans une grande campagne d'économie budgétaire qu'il veut exemplaire, Laurent Wauquiez a fait voter le 22 septembre, une subvention de 3 millions d'euros en faveur des chasseurs.

Ce partenariat avec la fédération régionale de chasse, jusque-là inédit en France, prévoit une vingtaine d'actions et de projets, comme le suivi des gibiers, mais aussi des grands prédateurs comme le lynx et le loup, la gestion de la prolifération des sangliers, l'installation de postes de tir surélevés pour éviter les accidents de chasse, la gestion des habitats naturels? Bref, les chasseurs ont été entendus au-delà de leurs espérances.

Les écologistes médusés

Le dossier fait bondir les écologistes, qui voient, médusés, les missions confiées aux associations de protection de l'environnement, désormais dévolues aux chasseurs. « Depuis le début du mandat, les structures comme la Frapna (Fédération régionale de protection de la nature), la LPO (Ligue de protection des oiseaux), le réseau Graine (réseau régional pour l'éducation à l'environnement vers un développement durable) perdent leurs subventions et sont obligées de licencier, relève Fabienne Grébert, élue du Rassemblement citoyens, écologistes et solidaires, et aujourd'hui la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant