Laurent Lopez, adorateur d'Hitler ?

le
0
Le candidat du FN Laurent Lopez a remporté la cantonale du Var avec 53,91 % face à la candidate UMP.
Le candidat du FN Laurent Lopez a remporté la cantonale du Var avec 53,91 % face à la candidate UMP.

Laurent Lopez, conseiller général Front national, a entretenu une longue correspondance avec Omar Djellil, un militant associatif marseillais. Agacé par le discours islamophobe du Rassemblement bleu Marine, Djellil avait pris l'initiative en 2010 d'entrer en contact avec des cadres du Front national pour leur faire connaître la réalité de l'islam à Marseille. Il s'est mis alors à fréquenter régulièrement élus et administratifs du groupe Front national au conseil régional Provence-Alpe-Côte d'Azur, situé à quelques dizaines de mètres de son domicile. Au point de devenir un proche de Jean-Marie Le Pen.

C'est au conseil régional qu'il a fait la connaissance de Laurent Lopez, qui rédigeait à l'époque les discours des élus FN et les communiqués de presse. Une relation presque amicale se noue jusqu'à ce que Laurent Lopez se dévoile. "Il souhaitait m'inviter à l'anniversaire de la naissance d'Hitler, qu'il fêtait, me disait-il, tous les ans. J'ai évidemment décliné. Il parlait souvent du IIIe Reich et du Führer", se souvient Omar Djellil. "Selon lui, si un dignitaire religieux musulman à Jérusalem durant la Seconde Guerre mondiale avait pactisé avec les nazis, cela prouvait que moi je pouvais être un allié ou un adhérent du FN. C'était ses références. Il me parlait aussi des brigades de SS musulmans en Bosnie. Je ne connaissais pas leur existence jusqu'à ce que Lopez, lui-même, m'en parle.""Ces hommes qui contrôlent les médias et la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant