Laurent Fabius se pose en garant de l'unité au PS

le
0
Si la gauche l'emportait, l'ancien premier ministre viserait le poste de ministre des Affaires étrangères.

Personne ne lui dictera son rôle. Laurent Fabius s'en charge très bien tout seul. Alors que le PS a renoué avec la cacophonie entre candidats aux primaires et candidats à une alliance avant les primaires, l'ancien premier ministre veut siffler «la fin de la récréation» comme il confie lui-même. On ne plaisante pas avec la fonction: «Les primaires, c'est la première étape vers le choix du président», souligne-t-il . Il veut y prendre sa part. Pour lui, une condition est nécessaire pour la victoire: l'unité. «Par mon expérience et par les choix que j'ai toujours faits à gauche, je pense que je peux être le garant -ou en tout cas l'un des garants- de l'unité et, s'il le faut, je m'engagerai en ce sens», a-t-il déclaré dimanche soir sur France 3. Un rappel à l'ordre qu'il complète: «Si Dominique Strauss-Kahn ou Martine Aubry se proposent d'être candidat, je le soutiendrai ou la soutiendrai.» Et sinon? Suspense.

«Sa ligne est limpidissime»

Laurent Fabius

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant