Laurent Fabius s'approche de la Syrie

le
17
Le ministre des Affaires étrangères entreprend une tournée de trois jours dans les pays voisins.

Il n'y a pas de pause estivale en politique étrangère. C'est dans un contexte difficile que le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, commence mercredi une tournée chez les voisins de la Syrie, Jordanie, Liban et Turquie. Depuis le début du mois, l'opposition accuse le président français de manquer d'initiative. Pendant sa campagne, François Hollande n'avait pas exclu de soutenir une intervention militaire si le Conseil de sécurité de l'ONU l'autorisait. Mais depuis, la voix de la France est aux abonnés absents.

Convaincre Russes et Chinois

Face au blocage du Conseil de sécurité par les veto russe et chinois, Paris a décidé de concentrer ses efforts sur l'aide humanitaire. Politiquement, elle recherche d'une manière «obstinée» une solution en Syrie. Mais sans vraiment savoir comment la promouvoir, l'hypothèse d'une intervention militaire en dehors du cadre de l'ONU ayant été pour l'instant exclue. Le modèle libyen, préviennent les diplomates, n'est pa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • psdi le mardi 14 aout 2012 à 19:29

    @Ross007 : Il me semble qu'on fait de l'humanitaire en Syrie et je trouve ça trés bien.

  • psdi le mardi 14 aout 2012 à 19:27

    @Ross007 : Et en plus le tout "petit" veux jouer au Kéké, et déclarer la guerre à la Syrie. Il n'a pas tout compris. Avec les 600 milliards de dettes qui lui collent à la peau, on n'a plus les moyens, c'est tout. Quel est le pére de famille qui enverrait son fils en syrie mourir pour sa patrie?.

  • psdi le mardi 14 aout 2012 à 19:23

    @Ross007 : Pour la syrie, il me semble qu'il a un véto des Russes qui dit véto dit ONU connait plus?. Il faut dire que les Russes et les Chinois se font fait avoir pour la libye. Les conséquences du va t en guerre (Sarko), on les paye aujourd'hui pour la Syrie.

  • Ross007 le mardi 14 aout 2012 à 14:18

    psdi: il n'y a pas eu de guerre civile en Tunisie, cà ce saurait. Pour la Lybie, c'est l'ONU qui a tergiversé. Mais pour la Syrie, c'est Hollande qui est aux manettes !

  • Ross007 le mardi 14 aout 2012 à 14:15

    psdi: il n'y

  • psdi le mardi 14 aout 2012 à 11:52

    Tout ça c'est la faute au tout "petit". Un coup trop tard pour la Tunisie, un coup trop tôt pour la libye. Une patate chaude pour la syrie, notre va t en guerre ne sait plus quoi faire et dire.

  • bercam01 le mardi 14 aout 2012 à 11:25

    Le Frankistan, pays d'esclaves, est gouverné par une clique de politichiens couchés dont le comportement évolue au gré de la dictature mahométane de la pensée... J'attends comme le Messie l'exception qui confirmera la règle !

  • puck le mardi 14 aout 2012 à 09:53

    Israel ne s'y trompe pas et souhaite le maintien d'El Hassad !

  • 12088907 le mardi 14 aout 2012 à 09:35

    Qui y-t-il en face d’El Hassad ? Des milliers de fanatiques, porteurs de croyances archaïques et criminelles. Alors entre un dictateur laïque, qui malgré ses turpitudes, défend les minorités, et cette lie de l’humanité, prête à massacrer les chrétiens de Syrie dès la chute éventuelle du régime, devinez à qui va notre préférence ?

  • M4261473 le mardi 14 aout 2012 à 08:43

    Fabius tu a prévu des bouteilles de sang