Laurent Fabius : «Nous avons neutralisé beaucoup de terroristes» au Mali

le
2
Laurent Fabius : «Nous avons neutralisé beaucoup de terroristes» au Mali
Laurent Fabius : «Nous avons neutralisé beaucoup de terroristes» au Mali

Laurent Fabius était l'invité ce dimanche du Grand Rendez-vous Europe 1, Le Parisien-Aujourd'hui en France et I >Télé. Le ministre des Affaires étrangères est revenu sur plusieurs dossiers comme le Mali, la Syrie, la Turquie ou l'Union européenne.

Des élections au Mali

«L'évolution est positive. Il y a cinq mois, le Mali allait tomber sous la main des terroristes. La campagne pour les élections du 28 juillet va commencer. Nous avons affronté les terroristes. Nous en avons neutralisé beaucoup. Nous sommes de ceux qui luttent le plus contre le terrorisme», a-t-il ajouté tout en affirmant que la France ne peut pas «régler tous les problèmes» et qu'il n'était pas question d'avoir des «troupes partout».

Une conférence de la dernière chance pour la Syrie

«En Syrie, c'est une tragédie épouvantable qui s'aggrave. Genève 2 c'est à mon avis la conférence de la dernière chance. Je souhaite qu'elle ait lieu, je pense qu'elle pourra avoir lieu en juillet», a-t-il déclaré en estimant que le délai était trop court pour qu'elle puisse être organisé au mois de juin. «Il faut que l'opposition désigne ses représentants, ça va prendre un peu de temps, il faut qu'on se mette d'accord sur l'ordre du jour», a-t-il ajouté en martelant que l'objectif était de trouver un gouvernement de transition au régime de Bachar el Assad avec des négociations politiques entre les différentes parties. Reste la question de la présence de l'Iran lors de cette conférence. Si cette présence est réclamée par la Russie, la France y est opposée. «Les Iraniens ne sont pas favorables à ce qu'on trouve une solution, ils sont contre la paix», a répété Laurent Fabius qui craint que ce pays ne fasse traîner les choses pour pouvoir ensuite obtenir des concessions sur l'arme atomique. En outre, le gouvernement français devrait rendre publique dans les prochains jours les analyses sur l'éventuelle utilisation d'armes chimiques par le...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mipolod le dimanche 2 juin 2013 à 17:32

    Du travail bien fait au Mali en somme ! Mais en France, on commence quand ?

  • M9035148 le dimanche 2 juin 2013 à 15:20

    Ah on a l'impression qu'il est allé au combat, lui le planqué des ministères....