Laurens Van Den Acker réinvente Renault

le
0
Avant l'ouverture du Mondial de l'automobile à la fin du mois, rencontre décoiffante avec le Néerlandais anticonformiste qui signe, avec la Clio IV, les nouvelles lignes de la marque au Losange.

Fin de journée au Technocentre, le bureau d'études de Renault, à Guyancourt, en région parisienne. Le site se vide de sa matière grise ; les ingénieurs et les collaborateurs commencent aux aurores. Le constructeur nous a conviés à découvrir, un mois avant sa révélation, la Clio IV. Va-t-on croiser Laurens van den Acker, bombardé en 2009 patron du design du ­Losange, ou le retrouver au restaurant où nous devons dîner? La balance penche en faveur de la seconde option. On sait que ce passionné de football a inscrit la rencontre France-Angleterre sur son agenda. Surprise: il passe une tête. Fidèle à lui-même, avec son allure décontractée, son sourire angélique, sa mèche rebelle. Ses sempiternelles baskets aux pieds, devenues un véritable gimmick vestimentaire. En tenue de ville ou de week-end, jamais il n'est chaussé autrement. «Lorsque j'ai pris la responsabilité du design Mazda, j'ai dû m'habiller en costume. En me regardant dans la glace, j'ai pensé que

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant