Laulhère devient le seul producteur de bérets en France

le
0

La petite entreprise familiale a racheté l'activité bérets de son concurrent historique Blancq-Olibet, et produira ainsi jusqu'à 200.000 bérets estampillés «Made in France» par an.

Au même titre que la baguette ou la marinière, le béret reste l'un des symboles les plus célèbres de la France à l'étranger. Désormais, la production «Made in France» de ce couvre-chef repose sur les seules épaules d'une petite entreprise familiale installée depuis 1840 à Oloron. Laulhère a en effet racheté l'activité bérets de Blancq-Olibet, son concurrent historique créé en 1819 et situé à 40 km de distance, à Baudreix, au coeur du Béarn. «Le rachat était naturel car il n'y avait plus de place pour deux acteurs majeurs et historiques dans le secteur du béret, commente René Renda, gérant de Laulhère. Désormais, nous sommes les derniers à maîtriser le processus de fabrication du béret traditionnel, du fil de laine cardé (sauvage, NDLR) jusqu'au produit fini.»

Pérennis...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant