Latécoère : une recapitalisation massivement dilutive se profile à l'horizon

le
0
L'équipementier toulousain produit la protection de la pointe avant de l'A350.(©Latecoere)
L'équipementier toulousain produit la protection de la pointe avant de l'A350.(©Latecoere)

Son métier. Fondée en 1917, la société toulousaine produit des aéro­-structures (tronçons de fuselage et portes d’avions), des systèmes embarqués, des câbles et meubles électriques. Latécoère délivre aussi des services d’ingénierie et d’études.

Catalyseurs • Le plan Boost d’amé­lioration des performances économiques commence à porter ses fruits. • En dépit de couvertures de change, l’appréciation du dollar par rapport à l’euro est d’autant plus positive que la croissance est tirée par Boeing. • Le projet de refinancement va doter le groupe d’un bilan désendetté, avec des charges financières allégées, ainsi que d’actionnaires de référence, les fonds anglo-saxons Apollo et Monarch devant détenir entre 26 et 49% du capital.

Freins • Rentabilité et flux de trésorerie encore trop faibles. • Une présence trop limitée dans les pays à bas coûts. • L’absence de nouveaux programmes affecte l’activité ingénierie.

Notre avis • Sous réserve du feu vert de l’AG du 29 juin, Latécoère compte lancer d’ici à six mois (au mieux en septembre) deux augmentations de capital, dont une première réservée aux fonds créanciers, pour un total de 278 millions d’euros. Le nombre de titres en circulation devrait s’envoler de 11,5 à 92,6 millions. La dilution sera donc massive pour les actionnaires

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant