Latécoère : un beau contrat brésilien

le
0
Latécoère
Latécoère

(lerevenu.com) - Le constructeur aéronautique brésilien Embraer a sélectionné Latécoère pour le développement et la production des portes de ses nouveaux avions E-Jet E2. Ce contrat, valorisé à 1 milliard de dollars sur toute la durée du programme d'assemblage de ces portes, sur les lignes de montage d'Embraer à São José dos Campos, comprend aussi une fonction service auprès des opérateurs.

En Bourse, la nouvelle a provoqué un afflux d'ordres, ce qui a gonflé le volume des transactions à environ 10 fois la moyenne quotidienne et porté l'action Latécoère à près de 10 euros, soit un gain en séance de 3,60%.

L'équipementier qui fabrique aussi des «nez» d'Airbus (A 350), des tronçons de fuselage, des harnais électriques et des câbles fait partie des sociétés opéables. Son capital est très éclaté et son endettement qui représente 174% des fonds propres, se situe à un niveau jugé trop élevé pour ses banques.

Ce beau contrat brésilien ne fera sûrement pas revenir sur sa décision Bertrand Parmentier, nommé il y a à peine trois mois, président du directoire de Latécoère, mais qui a décidé de repartir pour diriger le groupe pharmaceutique Pierre Fabre, dont le fondateur est décédé en juillet dernier. La Bourse valorise Latécoère à moins de 50% ses fonds propres, une décote que les investisseurs commencent à corriger depuis le début janvier (+27%). 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant