LATECOERE : Méaulte-Latécoère : une opportunité unique pour l'avenir de l'industrie des aérostructures en France

le
0

Paris, le 19 JUIN 2007, 07h00

Méaulte-Latécoère : une opportunité unique pour l'avenir de l'industrie des aérostructures en France.

Q/ Comment évolue votre secteur d'activité ?

Notre industrie est en pleine croissance.

Depuis 2003, le trafic aérien mondial n'a cessé de croître. Les compagnies américaines, après avoir connu un « trou d'air » sont en train de se redresser, et les compagnies asiatiques, avec notamment la Chine et l'Inde, génèrent une forte demande.
Durant les 2 dernières années, le marché des avions commerciaux a engrangé des commandes record.
Ce sont plus de 1000 avions par an qui seront livrés à compter de l'année prochaine par Airbus et Boeing.

De plus, de nouveaux avions aux performances accrues viennent d'être certifiés et entrent en service, pratiquement simultanément  dans tous les segments de l'aéronautique civile :

  • Avions commerciaux :  avec l'Airbus A380.
  • Avions régionaux : avec l'ERJ 170/ 190 d'Embraer,
  • Avions d'affaires : avec le Falcon 7X de Dassault

Tous les clignotants sont au « vert »  et laissent envisager un cycle fort jusqu'en 2010.

Cette forte croissance s'accompagne d'une réorganisation du marché des aérostructures.

Les avionneurs ont affiché leur volonté d'externaliser une part croissante de leur activité  vers des partenaires de niveau 1 appelés « tier 1 ». Pour Airbus, si l'on prend l'exemple du futur A350 XWB : c'est près de 50% de la production des aérostructures qui sera ainsi externalisée.
La consolidation du marché des aérostructures est en cours :
En Europe, notre secteur d'activité commence sa réorganisation sous l'impulsion d'Airbus, qui veut restructurer sa supply chain en renforçant ses fournisseurs de niveau 1 (tier 1) qui seront chargés d'animer les fournisseurs de niveau 2 (tier 2). Le plan Power 8 va ainsi provoquer l'émergence de quelques fournisseurs de niveau 1 atteignant une taille critique de 1 milliard d'Euros de chiffre d'affaires. Ce seront des « super tier 1 » analogues à ceux que l'on trouve déjà aux USA et au Japon et qui pourront assurer la maîtrise d'œuvre (développement et production série) d'ensembles très importants d'aérostructure (fuselages ou voilures).
La consolidation du secteur est quasiment achevée aux Etats-Unis (avec deux super tier 1 : Spirit et Vought) et au Japon (Mitsubishi et Kawasaki).
Latécoère, en tant que partenaire important d'Airbus, est candidat pour devenir le « super tier 1 » français.

Q/ Quel est l'impact des matériaux composites sur votre secteur ?

La part des composites a fortement crû durant les 30 dernières années grâce aux avantages qu'ils offrent par rapport aux structures traditionnelles, c'est-à-dire métalliques.

  • Gain de poids, qui entraîne une réduction de la consommation de kérosène
  • Ps de phénomène de corrosion, d'où une réduction des coûts de maintenance.

Ces avantages font que le composite représentera une part de plus en plus importante de la structure des prochains avions (50% de composite pour le Boeing 787 et plus de 52% pour l'Airbus A350 XWB).

La croissance moyenne de ce marché est estimée à 22% entre 2005 et 2010 ; alors qu'elle n'était que de 6% dans les 10 dernières années.
Le composite demande de gros efforts d'investissements :

  • en recherche et technologie (R & T), pour la mise au point des matériaux et procédés retenus pour chaque programme,
  • en moyens industriels de grandes dimensions pour la production.

Des investissements importants que seuls les fournisseurs majeurs de niveau 1 « super tier 1 » pourront financer. Cette montée en puissance des matériaux composites accélère de ce fait, la consolidation du secteur.

Q/ Quelle est la stratégie du groupe Latécoère en matière de composites?

Le groupe Latécoère est présent dans la technologie des composites depuis près de 30 ans. Des contrats significatifs ont été signés dès le début des années 80 avec des clients européens et américains.

Depuis 2000, nous avons souhaité accélérer le développement de cette technologie au sein de notre Groupe : 

En 2002 : prise de participation dans CCA Corse Composites Aéronautique.
En 2004 : création d'un Centre de Compétence Composite à Toulouse (avec le lancement de grands programmes de R&T : ADFUS  - pour les structures de fuselage,  ADDOR et COMDOR pour des portes en matériaux composites.
En 2005 : création d'une usine dédiée aux portes en composites du B 787 (dans notre filiale LETOV en République Tchèque).
En 2007 : décision de créer une nouvelle usine pour les fuselages composites à Méaulte.

Q/ Pourquoi  êtes-vous intéressé par la reprise du site de Méaulte ?

Dans le cadre du projet Power 8, nous allons répondre à l'appel d'offre d'EADS concernant un rapprochement avec le site de Méaulte. La décision devant être prise dans le courant de l'été.

Nous souhaitons participer activement à la restructuration en cours du paysage aéronautique, et devenir un fournisseur européen de référence dans le domaine des composites structuraux.
Notre ambition est d'intégrer le groupe des grands mondiaux de notre activité « Super tier 1 ».

Notre projet de rapprochement avec l'usine Airbus de Méaulte comporte de nombreuses synergies :
Méaulte apporte son expertise sur les pointes avant d'avions et son savoir faire en robotique d'assemblage.
Quant à nous, nous apportons une dimension internationale, la compétence d'un bureau d'études reconnu, la création d'une usine composites pour les fuselages à Méaulte, et une bonne maîtrise d'une « supply chain » internationale.

Notre projet est fondé sur :
Une expérience réussie dans le partenariat avec tous les grands avionneurs mondiaux. Latécoère est présent sur tous les programmes d'Airbus et participe à tous les programmes lancés sur les dix dernières années par les autres grands avionneurs mondiaux (Boeing, Bombardier, Dassault, Embraer).
Des valeurs communes basées sur le dialogue, le développement professionnel et la formation des salariés, la qualité des relations sociales et l'actionnariat salarié.

Le nouveau groupe ainsi constitué représenterait plus de 5000 collaborateurs et posséderait la taille critique de « Super tier 1 » (chiffre d'affaires supérieur à 1 Md€) qui en ferait un partenaire incontournable des grands avionneurs mondiaux.

Ce serait aussi un groupe au positionnement clé sur son marché :
Leader Européen pour les aérostructures (leader Européen des pointes avant et leader mondial pour les portes)
N°2 mondial pour les câblages embarqués (leader mondial sur les meubles électriques)
Avec des perspectives de croissance à court terme avec l'A350WXB, et à moyen terme avec le NSR (futur remplaçant de l' A320) et le 737 de nouvelle génération.

Notre engagement  sur ce projet de reprise peut se résumer en 3 points essentiels :
Pérenniser le site de Méaulte
Développer l'emploi sur les nouveaux métiers
Gagner des parts de marché à l'international.

Q/ Quelle est votre position par rapport au dollar ?

Pour faire face à la fin de nos couvertures de changesur cette devise, nous avons lancé « OBJECTIF 2009 » (nouvelles méthodes de travail, adaptation de l'organisation sur nos sites actuels, renforcement de nos compétences, et poursuite de la mise en place d'une organisation industrielle internationale avec nos filiales et coopérants).
Si le dollar reste de manière durable au-delà de 1.35, nous continuerons à adapter notre outil de production dans ces mêmes axes afin de conserver un niveau de résultat acceptable.

Q/ Comment allez-vous financer ces opérations ?

Compte tenu du potentiel de croissance, des synergies et des complémentarités, le nouvel ensemble ainsi constitué sera fortement créateur de valeur pour nos clients et nos actionnaires. Dans ce cadre, nous pensons que l'entrée de partenaires financiers ainsi qu'un appel au marché pourraient être des solutions adaptées.


A propos de Latécoère

Avec un chiffre d'affaires de 432,7 M€ en 2006 et un portefeuille de commandes de 1 500 M€, le groupe Latécoère renforce ses positions dans ses trois  domaines :

  • Aérostructure (66 % du CA) : tronçons de fuselage et portes,
  • Câblages et systèmes embarqués (29 % du CA) : câblage, meubles électriques et équipements embarqués.
  • Ingénierie et services : (5 % du CA) : études, conception et réalisation d'outillages.

Partenaire de premier plan des avionneurs, le groupe intervient en amont des grands programmes aéronautiques internationaux dès les premières étapes de développement.

Latécoère est coté au compartiment B de l'Eurolist by EuronextTM.
Indices : SBF 250, CAC MID&SMALL 190, SMALL 90, IAS
Codes ISIN : FR0000032278  -  Reuters : LAEP.PA  -  Bloomberg : LAT.FP
Groupe LATECOERE ACTUS
Jean-Jacques PIGNERES / Directeur Financier
Jean-Pierre ROBERT / Directeur Communication
Tél. : 05 61 58 77 00
jj.pigneres@latecoere.fr
Edouard MIFFRE
Relations Analystes & Investisseurs
Tél. : 01 53 67 36 36
emiffre@actus.fr
© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant