LATECOERE en baisse après la dégradation de ses comptes semestriels

le
0

(AOF) - Latécoère perd 3,87% à 3,48 euros après avoir creusé sa perte nette part du groupe au premier semestre à -18,6 millions d'euros contre -0,4 million un an plus tôt, en raison d'un fort impact de la provision relative au projet de Plan de Sauvegarde de l’Emploi. Ce dernier a été déclenché dans le cadre du plan Transformation 2020 et pourrait conduire à la suppression 172 postes et à la modification de 109 contrats de travail. En tout, la provision pour restructuration passée dans les comptes s'élève à 31,3 millions d'euros.

Dans ce contexte, le quasi-doublement du résultat opérationnel courant de l'équipementier aéronautique ne se voit pas au niveau de son bénéfice final. Pourtant, l'Ebit semestriel de Latécoère s'est élevé à 24,4 millions d'euros, soit 7,1% de son chiffre d'affaires à taux de change constant (+3 points).

Le groupe a poursuivi la mise en œuvre d'actions d'amélioration de la performance industrielle au sein des activités Aérostructures. Ainsi, le résultat opérationnel courant de l'Aérostructure Industrie s'améliore de 1,4 million d'euros au 30 juin 2016, bénéficiant de la décroissance des coûts des programmes faisant l'objet de "redesign to cost" et d'un effet de change favorable. La branche évolue toujours dans un contexte de forte pression sur les prix, de baisses de cadences et d'un effet de base défavorable sur le 1er semestre 2016 des activités de support clients.

Enfin, l'amélioration de la rentabilité opérationnelle de Latécoère s'explique par la croissance de 9% de son chiffre d'affaires à six mois, à 342,5 millions d'euros. À taux de change constant, la croissance ressort à 3,9%. Cette évolution dynamique s'appuie sur une progression des activités Systèmes d'interconnexion, amplifiée par un effet de base favorable.

L'activité Aérostructure Industrie s'inscrit en revanche en baisse de 4% à taux de change constant (217,3 millions d'euros). Cette évolution reflète, entre autres, la baisse des cadences de l'A330 et surtout celle du B787 suite à la volonté de Boeing de réduire ses en-cours maintenant que le programme est arrivé à maturité.

Comme annoncé en mars dernier, l'objectif de croissance annuelle moyenne de 4% a été atteint sur la période 2014/2015 (+3,7%). Néanmoins, 2016 sera impacté par les baisses de cadences, prévient Latécoère.

La génération de trésorerie devrait se poursuivre sur le second semestre dans le prolongement de la tendance observée sur cette première partie de l'année. Néanmoins, les baisses de cadences ainsi que la mise en œuvre du plan de Transformation 2020 pourraient ponctuellement affecter le besoin en fonds de roulement dont les effets défavorables se résorberaient sur les premiers mois de 2017.

Par ailleurs, le projet de cession de Latécoère Services devrait intervenir d'ici la fin de l'année.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant