Lassé de l'ascenseur? Dévalez votre immeuble en skiant

le
0

EN IMAGES - À Astana, capitale kazakhe, un projet prévoit de construire un immeuble résidentiel dont le toit ne serait autre qu’une véritable piste de ski, longue de 326 mètres.

Voilà une mise en abîme plutôt réussie. Quoi de plus logique, pour un bâtiment résidentiel lié aux sports d’hiver, que de pouvoir être dévalé en skiant, du toit de l’immeuble à la porte d’entrée? Si cela peut sembler dans un premier temps déconcertant, cette idée un peu saugrenue prend tout son sens dès lors qu’elle est illustrée. Le projet résidentiel «Slalom House» dans la capitale du Kazakhstan, Astana, possède un toit très large, en forme de piste de ski de 326 mètres, dont le dénivellé s’affaisse, petit à petit, du haut de l’immeuble... jusqu’en bas!

Cet étonnant projet est-il envisageable? Le projet Slalom House a en tous cas été nominé dans la catégorie relative aux projets résidentiels futuristes, lors du World Architecture Festival (WAF) qui s’est déroulé le mois dernier à Singapour. À l’origine de ce projet de 21 étages, l’architecte - et grand passionné de ski - Shokhan Mataibekov, de l’Union des architectes du Kazakhstan. Il a expliqué au Astana Times que l’idée de cet immeuble lui est venue tout simplement parce qu’il faut 4 heures en voiture afin d’atteindre les premières pistes de ski!

Un projet à 70 millions de dollars

Malgré des hivers très froids où la température descend très régulièrement en dessous des -15 degrés celsius, les habitants de la capitale kazakhe n’ont donc pas d’espaces significatifs pour assouvir leurs envies de chausser les skis... Rien d’étonnant, donc, que ce projet intéresse la population locale! Le coût de Slalom House? 70 millions de dollars. En plus des 421 appartements prévus, les étages inférieurs seraient réservés aux commerces, selon l’architecte, qui a été questionné par CNN.

Une question néanmoins: s’il est facile de dévaler le toit de l’immeuble, comment monter en haut? Naturellement, des ascenseurs seront installés à l’intérieur de l’immeuble, ne serait-ce que pour donner aux résidents la possibilité d’accéder à leur étage respectif. Si cet immeuble est un jour érigé, cela fera un bâtiment futuriste de plus dans le ciel d’Astana, réputé pour ses ambitions architecturales, rappelle CNN. La capitale compte déjà des bâtiments alternatifs surnommés «bol de chien», «soucoupe volante», ou «sucette».

Ce projet n’est pas sans rappeler cette station de ski fantastique qui devait être construite au sommet d’un incinérateur à Copenhague... Un projet qui avait finalement été rejeté pour son côté néfaste pour le climat et l’environnement.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant