Las Vegas Sands renonce à un projet de casinos à Madrid

le
0
LAS VEGAS SANDS ABANDONNE SON PROJET DE CASINOS À MADRID
LAS VEGAS SANDS ABANDONNE SON PROJET DE CASINOS À MADRID

Répétition. Coquilles au 1er paragraphe.

MADRID (Reuters) - L'opérateur américain Las Vegas Sands a renoncé à investir plus de 30 milliards de dollars dans un projet de casinos dans la banlieue de Madrid, provoquant la déception en Espagne où ce programme devait contribuer à raviver l'économie.

Las Vegas Sands a indiqué qu'il allait désormais privilégier son développement en Asie.

Le gouvernement espagnol a dit avoir rejeté certaines requêtes présentées par le groupe américain qui souhaitait notamment la mise en place d'un mécanisme par lequel il aurait reçu des dédommagements en cas de modification de la législation.

"De nouvelles conditions ont été avancées, sur la question des taxes et de la protection juridique (...), elles n'ont pas pu être acceptées par les administrations concernées", a déclaré la vice-présidente du gouvernement Soraya Sáenz de Santamaria lors d'une conférence de presse à l'issue du conseil des ministres.

"Le gouvernement doit préserver l'intérêt général de tous les Espagnols."

Le projet, baptisé Eurovegas, prévoyait la construction de six casinos, douze hôtels et de nombreux commerces, et aurait pu créer jusqu'à 250.000 postes, un bol d'air pour une économie confrontée à un taux de chômage de près de 25%.

Il s'est toutefois heurté à une série d'obstacles au cours des derniers mois.

Le directeur général de Las Vegas Sands, l'homme d'affaires Sheldon Adelson, réclamait notamment d'être exempté de l'interdiction de fumer dans les lieux publics, ce qui avait provoqué des frictions entre les responsables politiques de la région de Madrid, soucieux de voir le projet aboutir, et le gouvernement central.

L'abandon du projet constitue un nouvel échec pour la capitale espagnole, privée cette année de l'organisation des Jeux olympiques d'été 2020, confiée à Tokyo.

Sarah White, Nicolas Delame pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant