Larsen Touré ne perd jamais

le
0
Larsen Touré ne perd jamais
Larsen Touré ne perd jamais

Présenté comme un futur crack à la signature de son premier contrat pro au LOSC, Larsen Touré, aujourd'hui âgé de 31 ans, s'apprête à affronter Manchester United à Old Trafford avec Ipswich, sa nouvelle équipe. L'occasion de revenir sur son parcours.

C'est le genre d'anecdotes qui rendraient fou n'importe quel entraîneur, mais que les supporters ne se lassent jamais de raconter. Nous sommes le 25 août dernier, et pour sa première titularisation avec sa nouvelle équipe d'Ipswich Town, Larsen Touré fait son match face aux Doncaster Rovers, et, au terme des 90 minutes, le score entre les deux équipes est de 1-1. Jusque-là, rien d'anormal. Seulement, la rencontre étant une affiche de League Cup, les deux équipes doivent alors disputer une prolongation, contrairement à la FA Cup, où en cas de match nul, un "rematch" est organisé. Visiblement étourdi, ou souhaitant se mettre ses nouveaux supporters rapidement dans la poche, Larsen Touré, alors que tous ses coéquipiers se réunissent près du banc de touche, va lancer son maillot dans la foule, avant de devoir aller le récupérer quelques minutes plus tard, plutôt gêné.

Heureusement, dans la foulée, Touré se fait pardonner en adressant un centre décisif pour McGoldrick, avant qu'Ipswich ne déroule, pour finalement l'emporter 1-4 après prolongation. Un incident que Mick McCarthy, son entraîneur, a pris à la légère en conférence de presse d'après-match, victoire aidant : "Il a besoin d'aide ! On va devoir le soigner ! Je crois que certains fans essayaient de le lui dire. Même s'ils voulaient son maillot plus que tout, je crois qu'ils savaient qu'il en aurait besoin pour 30 minutes de plus." Une anecdote qui prête à sourire, même si elle est symptomatique de la carrière de Touré, jalonnée de maladresses, de malchance et de quelques choix discutables.

Des prêts, des prêts, des prêts


Présenté comme un futur grand attaquant à la signature de son premier contrat pro, à 21 ans, au LOSC de Claude Puel, Larsen Touré, qui a alors pour lui un alliage physique imposant - rapidité plutôt prometteur, est envoyé en prêt à Gueugnon pour y faire ses classes. En Bourgogne, il bénéficie d'un certain temps de jeu et fait parler de lui un soir de décembre 2006 en enquillant un triplé en treize minutes face à Montpellier. De retour au LOSC la saison suivante, Touré est mis en concurrence avec Kevin Mirallas et Nicolas Fauvergue, et ne parvient pas à convaincre Claude Puel de compter sur lui. Retour en Ligue 2, en prêt, à Grenoble cette fois, ou Touré commence fort, avec trois buts lors de ses deux premiers matchs, avant de baisser le pied.

Malgré tout, le GF38 est…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant