Lars von Trier crée le malaise à Cannes avec ses propos sur Hitler

le
0
VIDÉO - Le cinéaste danois s'est livré à un monologue dans lequel il a déclaré sa «sympathie» pour Hitler, avant de retirer ses propos quelques heures plus tard.

Trois mois après l'affaire Galliano, les propos d'une célébrité sur la période nazie suscitent à nouveau la consternation. Au cours d'une conférence de presse au festival de Cannes, le célèbre réalisateur danois Lars von Trier a professé mercredi sa «sympathie» pour Hitler. «Il n'est pas vraiment un brave type, mais je comprends beaucoup de lui et je sympathise un peu avec lui», a déclaré le cinéaste après la projection de son film «Melancholia», en compétition pour la Palme d'Or.

«Je dis seulement que je comprends l'homme (…) Je pense qu'il a fait de mauvaises choses, absolument, mais je peux l'imaginer assis dans son bunker à la fin», a-t-il poursuivi. Avant d'ajouter : «Bien sûr je ne suis pas pour la Deuxième Guerre mondiale, je ne suis pas contre les juifs (…) Je suis avec les juifs bien sûr, mais pas trop, parce qu'Israël fait vraiment chier».

Lars von Trier était interrogé sur ses origines allemandes, découvertes à la mort de sa mère en 1989,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant