Larry Bird, le meilleur basketteur de tous les temps

le
0
Larry Bird, entraîneur des Indiana Pacers et ancienne gloire des Boston Celtics, salue le public de Boston lors de son retour au Fleet Center.
Larry Bird, entraîneur des Indiana Pacers et ancienne gloire des Boston Celtics, salue le public de Boston lors de son retour au Fleet Center.

Larry Bird, c'est le Keyser Söze du basketball. Derrière sa coupe de cheveux de campagnard, sa moustache de fermier et son corps aussi musclé qu'un collégien se cache l'homme le plus terrifiant de la planète orange. Tel le personnage du film The Usual Suspects, son apparence peu charismatique cache un homme calculateur et machiavélique dont les faits d'armes légendaires sont aussi réels qu'angoissants.

Trois titres de champions NBA (1981, 1984, 1986), deux titres de MVP des finales (1984, 1986), trois titres de MVP de la saison régulière (1984, 1985, 1986), douze fois sélectionné au All-Star Game, MVP du All-Star Game (1982), neuf fois sélectionnés dans le cinq type de la NBA, trois fois sélectionné dans le top 10 des défenseurs de la NBA (1982, 1983, 1984), rookie de l'année (1980), trois fois vainqueur du concours à trois points (1986, 1987, 1988), l'un des deux seuls joueurs dans l'histoire de la NBA à avoir effectué au moins deux saisons avec un pourcentage au tir d'au moins 50 % à deux points, 40 % à trois points et 90 % aux lancers francs, élu sportif de l'année par l'agence de presse américaine Associated Press (1986).

Un casier long comme le bras, qui ne s'est pas arrêté à sa carrière de joueur aux Boston Celtics. Dans les coulisses et au bord du terrain, Larry Bird a démontré que l'homme le plus à craindre dans le basketball, c'est lui, et non pas ses copains de la Dream Team, Magic Johnson et Michael Jordan. Devenus...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant