Larcher : «Borloo sera responsable» 

le
0
INTERVIEW - Le président du Sénat a la «certitude» que Nicolas Sarkozy sera le candidat de la majorité à la présidentielle.

LE FIGARO - Après des élections cantonales qui ont laissé des traces, l'UMP est-elle menacée d'explosion ?

Gérard Larcher - L'UMP est peut-être en train de découvrir ce que nous vivons quotidiennement au Sénat: la réalité d'une majorité composée de familles diverses, avec sa liberté de ton, ses échanges, la nécessaire attention aux autres. L'UMP, c'est un rassemblement de mouvements politiques qui partagent des valeurs. Les sensibilités doivent pouvoir s'y exprimer, être écoutées et faire des propositions. Cela éviterait les contractures que nous sommes en train de vivre. La diversité de la majorité n'a jamais exclu les débats de qualité. La division, elle, est porteuse d'affaiblissement.

Comprenez-vous les raisons qui ont poussé Jean-Louis Borloo à quitter l'UMP ?

Jean-Louis Borloo, que je vois régulièrement, a été un ministre important. Je regrette qu'il quitte l'UMP parce que l'UMP a besoin en son sein des sensibilités radicale, gaulliste social

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant