Landreau, c'est la déception qui prime

le
0
Landreau, c'est la déception qui prime
Landreau, c'est la déception qui prime

Mickaël Landreau est entré dans l'histoire de la Ligue 1 ce mercredi dans l'anonymat du stade Parsemain de Fos-sur-Mer. Avec 603 matchs en championnat, le gardien du SC Bastia a battu le record de Jean-Luc Ettori qui le détenait depuis 19 ans. Mais à l'issue du match nul contre l'AC Ajaccio (1-1), c'est la déception qui primait. « Cela va peut-être vous surprendra mais je suis d'abord déçu du résultat, a confié l'ancien Nantais au micro de BeIn Sport. Avec le nombre d'occasions que l'on a eues, on aurait dû l'emporter. On avait mis tout ce qu'il fallait pour gagner mais ça n'a pas suffit. Je suis un compétiteur et je suis conscient que médiatiquement, on n'a parlé que de ça, mais j'aurai préféré que l'on prenne les trois points ce soir. »

« Je ne perds pas le fil de ma saison »

Conscient d'atteindre un sommet de sa carrière, le gardien du club corse, passé également par le PSG et Lille, n'en oublie pas la priorité actuelle : aider le SC Bastia à monter le plus haut possible. « Malgré l'ampleur de ce qu'il se passe, je ne perds pas le fil de ma saison, a-t-il déclaré. J'ai la chance d'être dans un club qui aime le football et qui s'engage. J'ai la chance de vivre pleinement ces moments-là mais je n'oublie pas qu'il faudra se battre toute la saison pour que le club se maintienne le plus haut possible. La fête face à Lyon ? C'est possible mais on n'en est pas là ! »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant