Lancia Voyager, une autre façon de voyager

le
0
Véritable légende roulante, le Voyager arbore désormais le badge Lancia au profit d'une finition plus raffinée et d'une astucieuse troisième rangée.

Sergio Marchionne s'embarrasse finalement assez peu de l'histoire et de l'ADN de chacune des marques composant le groupe Fiat. Depuis que l'entreprise italienne a mis la main sur le groupe Chrysler, le plus petit des Big three, le dirigeant italo-canadien semble considérer les logos des marques comme des autocollants que l'on peut déplacer d'une calandre à une autre. C'est ainsi que le Dodge Journey s'est retrouvé baptisé Freemont chez Fiat. Pour Lancia, exsangue du marché des voitures haut de gamme et recentré sur les véhicules citadins et compacts (Ypsilon, Musa et Delta), l'intégration du groupe Chrysler (Chrysler, Dodge et Jeep) ressemble à une aubaine qui ne fallait pas laisser passer. Avec une certaine dose d'audace, Sergio Marchionne s'est mis en tête pour le marché européen de coller le badge sur les Chrysler américaines, moyennant quelques aménagements en termes de style, d'équipements et de finition. La grosse berline 300 C a donné naissance à une nouvelle T

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant