Lancer son activité grâce au microcrédit

le
0

Le micro-crédit est un prêt de faible montant remboursé mensuellement. Il permet à des entrepreneurs de lancer leur activité, en dehors du circuit des emprunts classiques.

Micro-crédit, le principe

Le principe du microcrédit a été mis en place dans les années 70 par l'économiste Muhammad Yunus. Ce système, destiné initialement aux entrepreneurs les plus pauvres du Bangladesh, consiste à accorder un crédit de faible montant qui sera remboursé chaque mois.

L'ambition du microcrédit est donc d'encourager et stimuler l'activité économique, en accompagnant les microprojets nécessitant un premier apport financier pour démarrer. À terme, le développement économique devait aussi entraîner une mutation de la société.

À qui s'adresse le microcrédit ?

Les artisans pauvres du Bangladesh ont été les premiers à bénéficier du micro-crédit mis en place par Yunus. Les femmes ont ensuite été nombreuses à adhérer au microcrédit dans des secteurs faiblement capitalisés. Plus de 2,4 millions d'emprunteurs ont bénéficié de micro-crédits et l'on évalue l'ensemble des prêts à 3 milliards d'euros.

Le microcrédit s'est rapidement développé à l'échelle mondiale. Les entrepreneurs français peuvent donc, eux aussi, faire une demande afin de faciliter leur lancement d'activité.

Comment faire ?

L'association Adie est l'acteur essentiel du micro-crédit en France, mais d'autres structures locales existent, dans différentes régions. Pour souscrire un microcrédit, il est nécessaire de préparer son dossier montant sa compétence, son projet et sa capacité de remboursement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant