Lancer de chat : «c'est une forme de violence qui n'est jamais montrée»

le
0

INTERVIEW - Pourquoi la vidéo de l'homme en train de lancer un chat contre un mur a-t-elle suscité une si grande émotion ? La philosophe Florence Burgat analyse les ressorts de cette indignation.

LE FIGARO.- La vidéo du «lancer de chat» a suscité une immense émotion dans l'opinion publique. Pourquoi est-ce que certaines violences commises envers les animaux émeuvent-elles presque davantage que celles commises envers les humains?

Florence Burgat, philosophe et directrice de recherche à l'Institut national de la recherche agronomique (INRA).- Il y a plusieurs raisons à cette émotion. Premièrement, il s'agit d'une violence parfaitement gratuite, qui n'a pas d'autre objet, pas d'autre motif qu'elle-même. Il s'agit d'une violence délibérée, exercée par jeu, sans autre fin que celle de nuire. Deuxièmement, cette violence est d'autant plus remarquable qu'elle n'est pas commise dans une situation extrême où les comportement...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant