Lancement sans fanfare pour la montre connectée d'Apple

le
1

par Yasmeen Abutaleb NEW YORK, 23 avril (Reuters) - Le lancement de l'Apple Watch vendredi se fera dans la discrétion contrairement aux habitudes de la marque à la pomme, ce qui pourrait signaler de premières incertitudes sur l'ampleur de la demande pour le premier produit créé sous l'égide de Tim Cook, le nouveau patron d'Apple AAPL.O . Le groupe n'a pas communiqué sur le volume des pré-commandes avant le lancement du 24 avril contrairement à ce qui s'était produit lors de la mise sur le marché des iPhones et iPads. Les Apple Stores n'auront aucune Apple Watch à vendre vendredi, seuls quelques magasins de luxe dans le monde en disposant, Apple voulant jouer sur la rareté pour les rendre encore plus tendance. Apple n'est pas certain que sa montre suscite autant d'engouement et ne provoque des queues devant ses magasins comparables à ce qui s'était produit pour les lancements d'iPhones, note toutefois Gene Munster, analyste de Piper Jaffray. "Un lancement plus profil bas leur permet de voir comment les choses vont tourner, de mieux gérer les attentes et de réduire le risque", ajoute-t-il. "S'ils s'y étaient pris comme d'habitude et que les queues n'étaient pas au rendez-vous cela aurait posé problème." La demande s'est révélée supérieure aux attentes selon Munster, qui pense que plus de deux millions de montres seront vendues au cours du deuxième trimestre. Daniel Ives, analyste de FBR Capital Markets, a revu à la hausse sa prévision de vente pour l'ensemble de l'année en cours à 20 millions d'unités contre 17 millions auparavant, en partie sur la base des commandes en ligne. "Beaucoup de clients vont aller dans les magasins pour essayer d'acheter une montre vendredi", estime-t-il. Apple a dit que certains clients auraient les montres plus vite que promis. "Notre équipe travaille à préparer les commandes aussi rapidement que possible sur la base de l'offre disponible et de l'ordre dans lequel elles ont été reçues", a dit le groupe mercredi dans un communiqué. Apple a préféré la simplicité en privilégiant les prises de commandes en ligne, la commercialisation des montres se révélant complexe sur le plan logistique avec pas moins de 38 modèles différents à mettre en place dans les magasins et une gamme de prix allant de 349 dollars pour la version Sport à 10.000 dollars pour le modèle grand luxe, l'Apple Watch Gold Edition. (Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stocanne le jeudi 23 avr 2015 à 11:50

    une montre bracelet qui n'arrive pas à faire le tour du cadran... échec quasi certain de ce gadget plus du tout dans "l'air du temps"