Lancement de Renovalys Patrimoine, la 1ère SCPI Monuments Historiques

le
1

Après avoir créé en 2011 la première SCPI de Déficit Foncier, Advenis IM enrichit sa gamme Renovalys à vocation fiscale. Cette fois, elle lance Renovalys Patrimoine, la première SCPI Monuments Historiques. 

 

Renovalys Patrimoine cherche à investir dans des immeubles résidentiels à rénover classés Monuments Historiques ou inscrits à l’Inventaire à Supplément des Monuments Historiques (ISMH). Pour mieux comprendre la nature des biens concernés, il faut rappeler que les Monuments Historiques sont des édifices qui ont reçu par arrêté un statut juridique spécial. Ce statut est destiné à les protéger compte tenu de leur intérêt historique, artistique ou architectural. C’est dans cet univers « dotés d’une forte valeur patrimoniale, et présentant de grandes qualités architecturales » que compte investir Renovalys Patrimoine. Pour convaincre les sceptiques, La société de gestion fait aussi remarquer qu’elle bénéficie de l’expertise immobilière du groupe Advenis, « intervenant historique dans les métiers de l’immobilier avec notamment plus de 2500 lots commercialisés en Malraux, Monuments Historiques ou Déficit Foncier dans plus de 40 villes françaises ».

En plus de bénéficier d’un immobilier de qualité souvent difficile d’accès, les associés de Renovalys Patrimoine bénéficieront en partie d’un dispositif fiscal favorable. Précisément, les porteurs de parts pourront imputer l’intégralité du déficit foncier issu notamment aux travaux de restauration et ce, sans limitation de montant sur leur revenu global (après imputation sur des revenus fonciers éventuels). De plus,  si la souscription est réalisée au moyen d’un crédit bancaire, les intérêts d’emprunt sont déductibles des revenus fonciers existants et (ou) futurs.

Caractéristiques de Renovalys Patrimoine :

Les souscriptions sont ouvertes depuis le 5 août et jusqu’au 31 décembre 2017. La souscription initiale précise au minimum deux parts de 5000€ soit un total de 10 000 €. Enfin, le délai de jouissance court à partir du dernier jour du mois au cours duquel est intervenue la souscription accompagnée du versement du prix. Quant à la durée de conservation des parts, Advenis IM stipule « 17 ans à partir de l’augmentation de capital réalisée en 2016 sachant que la durée de vie de la SCPI est de 20 ans depuis son immatriculation le 3 juillet 2013 ». 

Retrouvez cet article sur Primaliance.com
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • plermusi il y a un mois

    Quelqu'un a t-il analysé ce produit ?