Lancement de la campagne de l'impôt sur le revenu 2013

le
1
LANCEMENT DE LA CAMPAGNE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU 2013
LANCEMENT DE LA CAMPAGNE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU 2013

PARIS (Reuters) - Les ministres de l'Economie et du Budget ont lancé mercredi la campagne 2013 de l'impôt sur le revenu le jour même où l'Insee a annoncé que le pouvoir d'achat global des Français avait baissé l'an passé pour la première fois depuis 1984 du fait de la hausse des prélèvements.

Conséquence des hausses votées sous le précédent gouvernement et dans le cadre de la loi de finances rectificative adoptée par la nouvelle majorité socialiste l'été dernier, les rentrées nettes de l'impôt sur le revenu ont augmenté de 15,6% à 59,5 milliards d'euros l'an passé.

La loi de finances 2013 prévoyait qu'elles seraient portées à 72,6 milliards d'euros avant la censure, par le Conseil constitutionnel, de la taxe à 75% sur les hauts revenus qui aurait dû rapporter 210 millions d'euros.

Ce chiffre pourrait être revu en baisse à l'occasion du programme de stabilité révisé que le gouvernement prépare pour tenir compte de perspectives de croissance beaucoup plus faibles que celles qui sous-tendaient la loi de finances initiale pour 2013 (croissance de 0,8% de l'économie française).

L'Insee a annoncé mercredi que le pouvoir d'achat global des ménages avait reculé l'an passé de 0,4%, ce qui n'était pas arrivé depuis 1984, en raison principalement d'une hausse des impôts de 10%.

Interrogé sur l'éventualité d'une nouvelle baisse en 2013, le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a rappelé que le budget prévoyait un effort de 30 milliards d'euros, dont une dizaine de milliards sur les ménages.

"Toutes nos décisions de loi de finances ont été prises de façon à épargner les revenus des couches populaires et des classes moyennes, à faire en sorte que ce soit les revenus les plus élevés qui soient appelés à contribuer", a-t-il dit devant la presse.

Les formulaires d'impôt sur le revenu seront envoyés aux contribuables à compter du 15 avril et devront être renvoyés le 27 mai au plus tard, ceux qui utilisent internet pour leurs déclarations bénéficiant d'un délai allant du 3 au 11 juin selon les zones.

Bercy a décidé de ne plus joindre aux déclarations la traditionnelle notice de justification de la politique fiscale du gouvernement, qui sera seulement disponible en ligne. Cela générera une économie de 850.000 euros et de 175 tonnes de papier.

Yann Le Guernigou, édité par Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le mercredi 27 mar 2013 à 20:13

    Et menteur, en plus. Si çà se trouve, il nierait que DSK était dans la chambre ua Sofitel !