Lampedusa : un sénateur UMP dérape

le
0
Philippe Marini, au QG de l'UMP, en mai.
Philippe Marini, au QG de l'UMP, en mai.

"L'afflux des réfugiés africains à Lampedusa et bientôt chez nous me fait regretter la disparition du régime Kadhafi en Libye !" a écrit ce matin le sénateur de Compiègne sur son compte Twitter. Le Parti socialiste a réagi via l'une de ses porte-parole, Laurence Rossignol.

Dans un communiqué, elle écrit que Philippe Marini, "déjà soutien actif du dictateur syrien Bachar el-Assad, manifeste une grande sympathie pour les dictateurs qui massacrent leurs peuples". "Là où les humanistes voient d'abord un drame humain, lui ne voit qu'immigration clandestine et invasion, poursuit-elle. Sa vision d'une Europe idéalement entourée de dictateurs chargés de l'isoler de la misère du sud devrait faire honte à l'UMP. Nous demandons solennellement à M. Copé de s'en désolidariser et les condamner."

Polémique sur Twitter

Et sur Twitter, la sénatrice PS de l'Oise a relayé le commentaire du sénateur UMP suivi de ce message "Quand @Philippe_Marini exprime son émotion et sa compassion après un nouveau naufrage de migrants, ça donne ça". La polémique était lancée sur le réseau social.

"Tiens, encore un politique (@Philippe_Marini, sénateur-maire UMP) en mal de polémique", a écrit George Kaplan, avant d'ajouter que "Même au Front national, on n'oserait pas tweeter comme @Philippe_Marini. L'UMP double le FN sur sa droite (extrême), une fois de plus".

Indignation et soutien

Les réactions sont nombreuses et souvent indignées. "300 morts à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant