Lampedusa, où le football refroidit l'enfer

le
0
Lampedusa, où le football refroidit l'enfer
Lampedusa, où le football refroidit l'enfer

C'est un petit lopin de terre qui ne représente a priori pas grand-chose. Pour des milliers de personnes fuyant les dictatures et les horreurs de la guerre, il s'agit cependant d'une terre sainte, d'une étape dans un voyage souvent tragique. Là-bas, où ne règne pas que la désolation, le football fait tout ce qui est en son pouvoir pour aider ces populations démunies.

Loin au large des côtes de la Sicile, région autonome à laquelle elle appartient, l'île de Lampedusa est l'un des points les plus méridionaux de toute l'Europe. Plus proche de l'Afrique que de l'Italie, et d'une superficie de 20 kilomètres carrés, ses paysages de carte postale attirent chaque année quelques touristes. Les vagues azur de la mer Méditerranée lèchent doucement les langues sableuses de l'île. Seulement, ces vagues n'amènent pas sur ces plages que coquillages et crustacés. Souvent, elles portent sur elles des embarcations défoncées, surchargées de milliers de personnes fuyant la misère et la guerre, prêtes à tout pour atteindre ces côtes européennes. Après les printemps arabes, ces gens viennent découvrir l'automne insulaire, enfin, seulement les plus chanceux. Une fois sur place, certains peuvent poursuivre leur long voyage, vers l'Italie, la France, l'Allemagne ou le Royaume-Uni. Pour beaucoup, en revanche, l'attente est longue. Et sur l'île, pour que la désolation ne vienne pas s'ajouter à des centaines d'autres traumatismes, certaines personnes se servent du football pour adoucir des peines souvent trop grandes. Là-bas, les acteurs du ballon rond n'ont pas attendu la mort d'un enfant pour se soucier de la question des réfugiés.

L'œuvre de l'A.S.D Lampedusa


En 2011, les journaux télévisés n'en faisaient peut-être pas leur sujet principal, mais les réfugiés affluaient déjà sur les côtes de Lampedusa. C'est à ce moment-là que quatre personnes ont décidé de créer l'A.S.D Lampedusa, un club de football doté d'une académie et d'un but très précis. "Ce club a été créé avec une seule idée en tête : donner aux jeunes personnes de Lampedusa la possibilité de grandir et d'apprendre les valeurs morales essentielles sur un terrain de football, puis de les appliquer dans la vie quotidienne ", peut-on lire sur le site officiel de l'association. Là-bas se côtoient des jeunes italiens et d'autres apatrides, à la recherche d'une nationalité, mais surtout à la recherche d'une raison de vivre, quand toutes les autres ont disparu. Il n'est pas rare, malheureusement, qu'un jeune homme, une jeune fille, débarque à Lampedusa sans ses parents, morts en mer. Une réalité tragique à laquelle l'A.S.D tente de répondre. Ainsi, les mineurs non accompagnés de Lampedusa peuvent aujourd'hui être pris en charge par l'académie du club, qui offre logement et football. Certes, tous les jeunes ne peuvent en…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant