Lamdaoui aurait appris son renvoi en correctionnelle par la presse

le
0
Famzi Lamdaoui (ici en 2012) est poursuivi pour abus de bien social, blanchiment d'abus de biens sociaux et faux et usage de faux.
Famzi Lamdaoui (ici en 2012) est poursuivi pour abus de bien social, blanchiment d'abus de biens sociaux et faux et usage de faux.

Maître Amir-Aslani, l'avocat de Faouzi Lamdaoui, conseiller "égalité et diversité" du président de la République, s'étonne, dans un communiqué envoyé au Point, que des informations concernant d'éventuelles poursuites contre son client soient fournies à la presse par une mystérieuse "source judiciaire" alors que ni lui ni son client n'ont reçu jusqu'à présent de notification officielle du parquet.Par ailleurs, le conseiller de Hollande rejette en bloc les accusations "d'abus de bien social", "blanchiment d'abus de biens sociaux" et "faux et usage de faux" à l'encontre de son client pour des faits remontant à 2007-2008 et dénonce avec la plus grande fermeté les fausses informations relayées à ce jour. "Il n'y a aucun abus de bien social, de quelque nature que ce soit", insiste l'avocat. Le patrimoine de M. Lamdaoui est parfaitement connu et régulièrement déclaré auprès de l'administration fiscale."Après deux ans d'enquête préliminaire, le parquet de Paris a décidé, selon des informations parues dans la presse, de renvoyer Faouzi Lamdaoui, un très proche de François Hollande, devant un tribunal correctionnel.LIRE aussi notre article "Hollande rompt avec l'ami Lamdaoui"

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant