Lamborghini livre ses leçons sur l'allégement 

le
0
Autour de l'Aventador et du concept «Sesto Elemento», le constructeur italien démontre la viabilité de la construction en fibre de carbone. Avec des retombées prévisibles pour nos voitures de demain.

(Envoyé spécial à Sant'Agata Bolognese, Italie)

Les chiffres parlent d'eux-mêmes. La nouvelle Lamborghini Aventador revendique, par rapport à sa devancière la Murcielago, un allégement global d'environ 10 % (de 1750 à 1575 kg). Un résultat obtenu grâce à l'emploi de fibre de carbone pour sa seule structure portante. Sur le concept roulant «Sesto Elemento» présenté lors du dernier Mondial de l'automobile parisien, le constructeur italien a fait beaucoup mieux. En utilisant ce type de matériau composite pour la coque, mais aussi la carrosserie, la suspension, etc., il a pu alléger jusqu'à 30 % (de 1430 à 999 kg) sa voiture par rapport à une Gallardo. Or, celle-ci qui utilise la même mécanique est déjà construite en aluminium. Cette démonstration est d'autant plus impressionnante qu'elle est réalisée dans le but premier d'améliorer les performances, Lamborghini oblige. Mais si l'objectif avait été simplement de les maintenir, le choix d'un moteur plus pe

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant